Louga : les populations invitées à respecter le couvre-feu
APS
SENEGAL-SANTE

Louga : les populations invitées à respecter le couvre-feu

Louga, 24 mars (APS) - Le gouverneur de la région de Louga, El Hadji Bouya Amar, a invité, mardi, les populations à respecter le couvre-feu sous peine de ’’sanctions pénales’’. 
 
’’Les choses ont changé avec l’état d’urgence et des sanctions sont prévues en cas de manquement à ce niveau. Le couvre-feu a été décrété et quiconque le viole risque des sanctions pénales’’, a-t-il dit à la presse.
 
Le président de la République, Macky Sall, a déclaré lundi soir l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire national dans le cadre du relèvement du niveau de la riposte au Covid-19. La mesure entrée en vigueur depuis 00h est assortie d’un couvre-feu de 20 heures à 6 heures dans tout le pays.

Selon El Hadji Bouya Amar, ’’la lutte concernant le coronavirus est une lutte d’ordre social. Il y a, certes, la lutte médicale avec la prise en charge médicale des cas, mais ce qui importe le plus, c’est la lutte sociale et sécuritaire pour que les Sénégalais changent de comportements en adoptant les mesures mises en place’’.
 
L’idéal serait de ne pas en arriver là et que chaque citoyen soit ‘’son propre juge et contrôleur’’, a dit l’autorité administrative. 
 
’’Ce que nous voulons, c’est que les gens ne sortent des foyers que pour des raisons impérieuses. Moins ils se déplacent plus le virus sera confiné. Tout ce qui est rassemblement, réunion et grand-place doivent être bannis. Et la police y veille’’, a-t-il insisté.
 
’’Il ne faut pas enfreindre les lois et règlements. Quand quelqu’un se met en danger, il le fait pour lui, pour les autres également. Il faut que le citoyen prenne conscience de cela’’, a-t-il fait savoir.
 
M. Amar a aussi précisé que des mesures sont en train d’être prises pour qu’il y ait ’’moins’’ de contacts physiques et les visites réduites au maximum. 
 
’’Les visites ne se tiendront qu’en cas urgence. Le travail à distance est priorisé, car ce n’est qu’à travers ces mesures que nous pourrons juguler cette maladie’’, a-t-il dit.
 
La région de Louga ne présente encore aucun cas de malade du coronavirus, selon le gouverneur, assurant que les services déconcentrés ’’travaillent de manière rigoureuse’’ dans le cadre de la prévention.
 
 

SK/OID