Louga : Le PDIDAS offre du matériel de gestion foncière au service du cadastre
APS
SENEGAL-FONCIER-GESTION

Louga : Le PDIDAS offre du matériel de gestion foncière au service du cadastre

Louga, 23 déc (APS) - Le Projet de développement inclusif et durable de l’agrobusiness au Sénégal (PDIDAS), a offert, mardi à Louga, du matériel technique au service du cadastre de la Direction générale des impôts et domaines (DGID) pour une meilleure gestion de la sécurisation foncière en zone rurale, a constaté l’APS.
 
Le matériel est composé d’un véhicule 4X4 et d’outils de gestion foncière dont d’un GPS différentiel, d’une station permanente et d’une station totale et d’un appareil topographique. 
 
"Le don entre dans le cadre d’une convention signée entre les deux structures pour la sécurisation foncière enclenchée en 2017 par le PDIDAS et l’intégration dans le processus de sécurisation foncière le Numéro d’identification cadastrale (NICAD)", a dit le chef de bureau du cadastre de Louga, Abdou Karim Kane.

Il a soutenu que cet "appui va permettre au bureau du Cadastre d’accélérer et de répondre favorablement aux demandes de délimitation de terrain, aux extraits de plans et de faire toutes les opérations foncières et remplir pleinement notre mission surtout au niveau des communes les plus reculées".
 
"Le foncier est un domaine important. C’est le socle de tout développement surtout en matière agricole et il est important pour les services de l’Etat et les populations d’avoir un foncier sécurisé", a pour sa part estimé le chef du Centre des services fiscaux de Louga, Serigne Assane Fall Dia.
 
M. Dia a insisté sur la nécessité pour les propriétaires de terres de connaitre les limites de leurs propriétés pour éviter les conflits. "Ce don reçu nous permet de faire le cadastrage rural et de participer à la sécurisation du foncier", s’est-il réjoui.
 
"L’appui apporté au Cadastre va permettre de mieux sécuriser les parcelles à usage agricole. Avant la parcelle ne bénéficiait que d’une délibération de la commune. Aujourd’hui, elle est cartographiée, localisée et dispose d’un numéro d’identification cadastrale", a de son côté expliqué la Coordonnatrice du PDIDAS, Ndèye Coura Mbaye Diop.
 
Dans le cadre de ce partenariat, le PDIDAS a un objectif pour Louga et Saint-Louis, de 15 000 titres d’affectation avec NICAD, a-t-elle fait savoir, ajoutant que sur cet objectif, 13500 délibérations ont été approuvées et 8500 parcelles qui ont fait l’objet de NICAD.
 
Selon Mme Diop, "au-delà du projet, le PSE s’est fixé un objectif de mise à disposition accélérée du foncier fixé à 200 000 hectares à l’horizon 2024".
 
"Avec l’intervention du PDIDAS, nous sommes à plus de 70 000 ha sécurisés pour une contribution à hauteur de 37%. Et je suis certaine que nous allons atteindre cet objectif", a-t-elle assuré.

SK/ASB/OID