Louga : le DG de la CMU pour une professionnalisation des mutuelles
APS
SENEGAL-SANTE-SOCIAL

Louga : le DG de la CMU pour une professionnalisation des mutuelles

Louga, 7 mai (APS) - Le directeur général de l’Agence nationale de la Couverture de la maladie universelle (ANCMU), docteur Bocar Mamadou Daff, préconise une "réorganisation" et une "professionnalisation" des mutuelles de santé en vue d’une amélioration de leur situation.

Le docteur Daff évoquait la situation de la région de Louga en particulier, où il était en tournée jeudi et dont "les mutuelles sont, de plus en plus, en difficulté". 
 
"Sur les 59 mutuelles, sept ne sont plus fonctionnelles. Cette situation demande des efforts, une réorganisation et une réorientation des mutuelles", a-t-il dit lors d’une réunion d’évaluation avec les mutualistes de la région.
 
La réorganisation des mutuelles "semble être plus pertinente" pour aider les mutuelles à améliorer leur situation, a suggéré le DG de l’Agence nationale de la Couverture de la maladie universelle.
 
"Ensuite, il faudra discuter avec les structures de santé pour plus de prescriptions sur les génériques, car les prescriptions des spécialités grèvent largement leurs budgets", a indiqué docteur Daff.
 
Il a ajouté : "Nous avons pu leur donner des informations par rapport à la nécessité de professionnaliser, de remonter la mise en commun et de faire en sorte qu’ils soient (les mutualistes) plus visibles en terme de siège et d’équipe professionnelle".
 
Aussi a-t-il proposé aux mutuelles de Louga d’élargir leurs conseils d’administration au niveau départemental, tout en confiant les procédures d’achat à l’Union départementale, afin qu’au niveau communal, les acteurs puissent "continuer à sensibiliser, à aider à recouvrer les cotisations".
 
Le président de l’Union régionale des mutuelles de santé communautaires, Thierno Mbaye, a pour sa part assuré que des mesures seront prises pour "définir et matérialiser cette professionnalisation" suggérée par le DG de la CMU. 
 
 
"Les difficultés auxquelles sont confrontés les mutuelles de santé sont la non disponibilité de la subvention à temps, les problèmes de collaboration, car les prestataires sont parfois réfractaires de même que les problèmes de surconsommation et d’abus", a-t-il relevé.
 
La CMU compte, après quatre années de mise en œuvre, près de 200.007 bénéficiaires à Louga dont 126.030 sont des bénéficiaires classiques des services des mutuelles de santé, contre 53.009 bénéficiant de bourses de sécurité familiale.
 
Les bénéficiaires détenteurs de carte d’égalité des chances sont au nombre de 1.630 personnes, alors que 18.596 autres bénéficiaires sont des élèves affiliés, lit-on dans un dossier de presse.
 
Selon ce document, les établissements publics de santé de la région de Louga ont reçu, en 2020, de la CMU, 991 millions 025 mille 158 francs CFA dont 603 millions 779 mille 229 FCFA alloués aux structures de santé au titre des initiatives de gratuité et 387 millions 245 mille 929 FCFA sous forme de subvention.
 
Il fait par ailleurs état de "beaucoup de défis en matière d’extension de la couverture du risque maladie à relever, en tenant compte du contexte socio-économique et géographique de la région qui présente des spécificités surtout dans le département de Linguère, marqué par le nomadisme des éleveurs et l’enclavement de certaines communes".

SK/BK/ASG