Les populations invitées à la citoyenneté et à l’unité nationale pour l’émergence
APS
SENEGAL-INDEPENDANCE-DEFILE

Les populations invitées à la citoyenneté et à l’unité nationale pour l’émergence

Louga, 4 avr (APS) - Le gouverneur de la région de Louga, Alioune Badara Mbengue, a invité la population sénégalaise à prendre exemple sur les forces de défense et de sécurité afin de faire de la citoyenneté et de l’unité nationale, les fondements pour ‘’une nouvelle société’’ émergente. 

 
‘’Les concepts citoyenneté et unité nationale enseignés dans les écoles et diffusés dans tous les segments de la population pourront constituer, en prenant exemple sur nos forces de défense et de sécurité, le fondement de cette société nouvelle pour l’émergence à laquelle nous convie le chef de l’Etat’’, a-t-il dit.
 
Il s’exprimait au terme du défilé à Louga à l’occasion de la 59ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal. Le thème de cette édition est : ‘’Forces de défenses et de sécurité : un exemple dans l’éducation à la citoyenneté et a l’unité nationale’’.
 
Selon le gouverneur, ‘’aucun Etat ne peut aspirer à l’émergence sans des citoyens imbus des valeurs qui fondent la citoyenneté et l’unité nationale’’.
 
‘’La citoyenneté incarne un certain nombre de valeurs parmi lesquelles on peut citer la civilité, le civisme et la solidarité que l’on trouve aisément dans nos forces de défense et de sécurité’’, a-t-il ajouté.
 
Pour M. Mbengue, cette caractéristique bien distinguée des forces de l’ordre ‘’devrait créer l’émulation particulièrement chez les jeunes sur qui le Sénégal compte beaucoup pour son avenir que l’on voudra radieux’’.
 
‘’La civilité rime avec respect du citoyen à l’égard de tous ses concitoyens, mais également respect du citoyen envers les bâtiments et espaces publics que nous partageons et qui méritent respect et tolérance mutuels de la part des usagers’’, a expliqué Alioune Badara Mbengue.
 
Le gouverneur de Louga a rappelé que la citoyenneté rime avec civisme qui est ‘’un comportement de tous les jours pour faire triompher l’intérêt général sur l’égoïsme personnel’’.
 
‘’On ne pourra pas parler de citoyenneté sans solidarité. Elle doit être le lien ombilical qui fait de nous (…) des forces marchant ensemble vers un destin commun’’ a-t-il dit, soulignant le rôle de rempart des forces de sécurité pour la préservation de l’unité nationale.
 
Selon lui, ce rôle important des garants de la sécurité du pays mérite d’être donné en exemple à la jeune génération. ‘’L’école en est le terreau fertile, mais la famille en est sans contexte le déclenchement’’ a-t-il soutenu.
 
Près de 2000 civils ont pris part au défilé du 4 avril durant lequel les écoles primaires de la ville, des majorettes, les Agents de sécurité de proximité (ASP), les écoles d’arts martiaux, les anciens combattants, les chauffeurs de taxi et de moto Jakaarta ont paradé. Un défilé motorisé, militaire et paramilitaire a mis fin à la fête.
 

SK/MD