Les jeunes invités à cultiver le goût de la lecture
APS
SENEGAL-LITTERATUTRE

Les jeunes invités à cultiver le goût de la lecture

Dakar, 11 avr (APS) - Le représentant de la Fondation Konrad Adenauer,Thomas Wolk, a invité mardi, à l’occasion du lancement de la bande dessinée "Afrique citoyenne", les jeunes à cultiver le goût de la lecture.
 

"L’idée d’interpeller de manière ciblée des jeunes en leur montrant des histoires illustrées est née dans le but d’amener ces jeunes, souvent accrochés aux divers écrans, à la lecture. En effet, même si les jeunes ne lisent plus de longs romans, nous avons constaté que les jeunes Sénégalais adorent les histoires illustrées’’, a-t-il justifié.
 

Selon M. Wolk, la bande dessinée (BD) est parfaitement apte à transmettre leurs contenus, à promouvoir le sens de la démocratie, mais aussi à rappeler à la jeune génération ses responsabilités civiques.
 
Il a rappelé que la bande dessinée "Afrique citoyenne" traitait tantôt des thèmes du quotidien, tantôt des sujets brûlants qui interpellent les jeunes.

Cette 34 ème édition est imprimée à 20 000 exemplaires distribués à tous les collèges et lycées du Sénégal, ainsi qu’aux organisations et associations de jeunes du Sénégal et même au-delà.

Cette édition, intitulée "Ma voix compte", a pour objectif de faire comprendre l’importance de l’ implication des jeunes dans le processus électoral au Sénégal, a-t-il expliqué. Elle vise aussi à conscientiser la jeune génération que la seule façon de faire entendre sa voix est de se faire enregistrer pour pouvoir retirer sa carte à temps et d’ aller voter pour le candidat de son choix , a-t- il ajouté. 



Le représentant de la FKA s’est réjoui que la bande dessinée pédagogique soit sortie à temps, afin de sensibiliser les jeunes et par ricochet leurs familles, sur le droit et devoir citoyens que constitue le droit de vote, mais aussi de circuler dans tout l’espace CEDEAO .

Elle cherche aussi à expliquer aux jeunes lecteurs, les fonctions du député, afin qu’ils comprennent mieux les enjeux et l’importance des élections législatives. Dans le même temps, elle fait un focus sur la nouveauté de la législature à venir, qui va s’enrichir de 15 députés issus de la diaspora.


ABF/ASG