Les dynamiques frontalières, ’’des éléments de stabilité’’ pour les Etats (DG)
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-MEDIAS

Les dynamiques frontalières, ’’des éléments de stabilité’’ pour les Etats (DG)

Sédhiou, 13 mars (APS) – Les dynamiques frontalières ’’sont des éléments de stabilité importants pour nos pays’’, a soutenu vendredi à Sédhiou le directeur général de l’Agence de presse sénégalaise, Thierno Birahim Fall.

Il s’exprimait à l’ouverture du séminaire annuel de l’Agence de presse sénégalaise (APS) et la Fondation Konrad Adenauer (FKA). 
 
La rencontre de trois jours a pour thème ’’Les dynamismes transfrontaliers et l’intégration régionale’’ avec les exemples des régions de Sédhiou et Kolda (sud).

Le thème du séminaire permet ’’de diagnostiquer les problèmes et les enjeux du développement de la localité et de toutes ses zones à travers les dynamiques frontalières et les perspectives de la coopération frontalière’’, a dit Thierno Birahim Fall. 
 
’’C’est un élément de stabilité extrêmement important pour nos pays parce que la gestion de nos frontières impacte beaucoup sur leur développement économique et social’’, a souligné le DG de l’APS. 
 
’’Sedhiou a une frontière avec la Gambie et la Guinée Bissau. Donc une intégration avec les populations de ces pays serait bénéfique pour la stabilité de la gestion des frontières’’, a-t-il ajouté.
 
Pour la représentante de la FKA, ’’dans les pays limitrophes, il y a beaucoup de conflits et le Sénégal est le seul pays où la paix et l’harmonie sociale ont été toujours conservées’’. 
 
’’Au Sénégal, il y a également une cohabitation paisible entre les communautés et entre les religions ’’, a souligé Ute Bocandé, plaidant pour le renforcement de ’’cet atout’’.
 
La présence des journalistes de l’APS à Sédhiou est aussi une manière de faire connaître cette région aux populations les nombreuses potentialités qu’elle regorge.
 
 
MNF/OID