Les députés adoptent le budget 2018 du ministère des Affaires étrangères
APS
SENEGAL-FINANCES-BUDGET

Les députés adoptent le budget 2018 du ministère des Affaires étrangères

Dakar, 26 nov (APS) - Les députés ont adopté, samedi, à la majorité, le projet de budget 2018 du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur arrêté à 60.777.735.560 FCFA.
 
Le budget 2018 dudit ministère a connu une baisse de 2, 86% en valeur en valeur relative, passant de 62.562.332.620 FCFA en 2017 à 60.777.735.560 FCFA en 2018.
 
Toutefois, les députés qui se sont plaints de cette légère baisse ont adopté à la majorité le projet de budget devant Sidiki Kaba, ministre en charge de ce département.
 
Lors des discussions générales, les représentants du peuple de la 13ème législature ont interpellé le ministre sur le Fonds d’appui à l’investissement des Sénégalais de l’extérieur (FAISE).
 
De même que sur certaines difficultés liées à l’organisation du pèlerinage à la Mecque et sur les mines anti-personnel dans la zone Sud. Les députés de la diaspora ont aussi plaidé pour plus de soutien.
 
Répondant à ces questions, Sidiki Kaba a expliqué que "les financements du FAISE (500 millions de FCFA et, aujourd’hui, accouplé avec le Fonds de crédits femmes de la diaspora (1 milliard de FCFA) sont faits de manière non partisane et en toute objectivité".
 
Concernant le pèlerinage à la Mecque, le ministre des Affaires étrangères a rappelé que le "commissariat a été élevé au rang de délégation au pèlerinage, ce qui est une marque de la première réforme à faire pour répondre à la question du pèlerinage".
 
Selon lui, "le délégué fait de son mieux. Des efforts sont en train d’être faits pour permettre aux sénégalais d’effectuer leur pèlerinage dans de bonnes conditions".
 
"L’Etat prenait en charge tous les pèlerins, mais maintenant sur les 10 500 il a laissé les 9500 aux privés", a-t-il dit, soulignant que le gouvernement a fait "un changement de paradigme".
 
Pour les mines anti-personnel, il a fait savoir que "près de 1 87 2974 m2 ont déjà été déminés. Les 433 mines qui ont été découvertes, localisées sur 69 localités et là-dessus un travail est fait pour apporter les meilleures réponses et que les champs mis à l’abandon puissent servir à la culture pour l’autosuffisance alimentaire".
 
"En matière d’assistance, de 40 millions de FCFA nous en sommes à plus de 500 millions. Nous aidons nos compatriotes à ramener les corps des Sénégalais décédés à l’extérieur. C’est un projet social", a-t-il dit, à l’endroit des députés de la diaspora.

SK/PON