Les chrétiens célèbrent leurs saints
APS
SENEGAL-RELIGION

Les chrétiens célèbrent leurs saints

Dakar, 1er nov (APS) - La communauté chrétienne du Sénégal a célébré ce jeudi avec ferveur la Toussaint, rapporte Radio Sénégal (RTS, publique).
 
La radio nationale souligne qu’à l’occasion de la ‘’fête de tous les saints’’, les fidèles se sont rendus en masse dans les paroisses et églises. Elle indique qu’une messe a ainsi été célébrée à la cathédrale de Dakar, sous la direction du vicaire Abbé Augustin Thiaw. 
 
Dans son message adressé aux fidèles, ce dernier a exhorté, entre autres, à ‘’refuser de dire du mal des autres, prendre soin de son épouse, accomplir honnêtement son travail’’.
 
Célébrée ce jeudi 1er novembre au Sénégal et dans le monde, la Toussaint est une fête du calendrier liturgique catholique, selon le site de Fidespost, une publication qui partage un regard chrétien sur l’actualité et diffuse des informations sur la foi catholique à travers le monde.
 
La Toussaint qui veut dire ‘’littéralement la fête de tous les saints’’, était au début du christianisme ‘’célébrée après Pâques ou même après la Pentecôte (50 jours après Pâques), rappelle la publication dans une note parue sur son site. 
 
Le pape Grégoire III est ‘’probablement’’ celui qui aurait déplacé la fête de la Toussaint au 1er novembre. Il a en effet dédié dans les années 730, une chapelle de la basilique Saint-Pierre de Rome en l’honneur de tous les saints.
 
Mais ce n’est qu’en 835 que la fête est fixée officiellement un 1er novembre par le pape Grégoire IV. ‘’Deux ans plus tard, il ordonne que cette fête soit célébrée dans tout le monde catholique. En 1580, le pape Sixte IV en fera une des grandes fêtes chrétiennes en lui attribuant une octave, soit une semaine de liturgie spéciale.’’
 
Selon FIdespot, ‘’la Toussaint commémore non seulement tous les saints canonisés, mais également tous ceux qui ne l’ont pas encore été par l’Église. En clair, elle souligne +toutes les personnes, canonisées ou non, qui ont été sanctifiées par l’exercice de la charité, l’accueil de la miséricorde et le don de la grâce divine+ ; en d’autres termes, les saints connus et inconnus.’’

ASG