Les administrateurs civils brevetés de l’ENA veulent une indemnité attachée à leur corps
APS
SENEGAL-ADMINISTRATION

Les administrateurs civils brevetés de l’ENA veulent une indemnité attachée à leur corps

Saly-Portudal (Mbour), 26 oct (APS) – Le président de l’Amicale des administrateurs civils du Sénégal (AACS) a invité samedi ‘’les plus hautes autorités’’ à ‘’un examen bienveillant’’ de la ’’situation singulière’’ des administrateurs civils brevetés de l’ENA qui, selon lui, ne disposent d’aucune indemnité attachée au corps. 
 
’’Un sentiment de légitime incompréhension anime la majorité des collègues, toute génération confondue. Aussi, saisissons-nous encore cette opportunité pour renouveler notre invite à un examen bienveillant, par les hautes autorités, de cette situation singulière’’, lancé le président de l’AACS.
 
’’Les administrateurs civils restent le seul corps parmi les hauts fonctionnaires brevetés de l’ENA à ne pas disposer d’aucune indemnité attachée au corps, en dépit de leurs nombreuses sujétions et des fonctions stratégiques qu’ils ont vocation à occuper au sein de l’Administration publique’’, a rappelé Mamadou Ibrahima Lô.
 
Il s’exprimait à l’ouverture des travaux de la 25ième assemblée générale ordinaire de l’Amicale des administrateurs civils du Sénégal (AACS), à Saly-Portudal (Mbour, ouest), en présence du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.
 
’’La persistance de cette anomalie qui remonte, à la vérité, aux origines de notre corps, n’a jamais eu et n’aura certainement aucune incidence sur notre attachement viscéral à notre devise +Servir l’Etat et non se servir de l’Etat+’’, a rassuré Mamadou Ibrahima Lô.
 
Parlant des perspectives, l’AACS, a estimé M. Lô, ’’devrait se repositionner en Think Thank incontournable sur toutes les questions qui interpellent l’Etat et le développement économique et social du pays’’.
 
Soulignant que les administrateurs civils méritent ’’la reconnaissance de toute la République pour services rendus’’, le ministre de l’Intérieur a promis de se faire ’’le premier défenseur de (leurs) intérêts pour que le prestige qui a toujours auréolé ce corps ne s’éteigne jamais’’.
 
Les administrateurs civils doivent être les ‘’piliers’’ qui supportent les grandes réformes engagées par le chef de l’Etat pour ’’l’émergence’’ du Sénégal, a soutenu le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.
 
Les administrateurs civils constituent la ‘’mémoire’’ et le ‘’moteur’’ de l’Administration publique, a souligné le ministre de l’Intérieur qui présidait le démarrage des travaux de la 25ième Assemblée générale ordinaire de l’Amicale des administrateurs civils du Sénégal (AACS).
 
’’Cheville ouvrière, les administrateurs civils constituent la mémoire et le moteur qui font fonctionner notre Administration publique. Vous avez toujours su garder votre sens hautement républicain, votre honneur et votre dignité dans toutes les situations qui traversent et assaillent vos trajectoires professionnelles’’, a-t-il notamment dit.


ADE/OID