Le sommet mondial de Dakar pour la paix a connu un franc succès (organisateurs)
APS
SENEGAL-POLITIQUE-ORGANISATIONS

Le sommet mondial de Dakar pour la paix a connu un franc succès (organisateurs)

Dakar, 26 jan (APS) – Le sommet mondial de la paix organisé à Dakar du 18 au 20 janvier par la Fédération pour la paix universelle (FPU) a connu un succès jamais égalé dans l’histoire de cette organisation, a souligné l’un des organisateurs, l’ambassadeur Déthié Diouf, vendredi, à Dakar.
 
Selon M. Diouf, "le premier sommet mondial pour la paix universelle" organisé dans la capitale sénégalaise par la FPU, une organisation non gouvernementale "apolitique, non partisane et non confessionnelle", a connu "un succès jusque-là inégalé".
 
"Le premier sommet mondial de la paix en terre africaine a vécu. Selon les avis internationaux et nationaux, il y a eu un succès jusque-là inégalé. Que des défis relevés !" a souligné Déthié Diouf lors d’une conférence de presse du bureau national de la branche sénégalaise de la Fédération pour la paix universelle. 
 
"Ce sommet a été exceptionnel à tous points de vue, ce qui a permis l’installation de l’Association internationale des partenaires pour la paix (AIPP)", a-t-il ajouté, rappelant que la FPU organise des rencontres de ce niveau depuis au moins 2009.
 
Selon M. Diouf, plus de 1.400 personnes venues de 100 pays ont pris part à la rencontre de Dakar. 
 
"Tous les segments (…) de la société ont participé" à ce conclave, a-t-il souligné, rappelant la présence du chef de l’Etat sénégalais au sommet, aux côtés de plusieurs parlementaires, chefs religieux et coutumiers, chefs d’entreprises, leaders d’associations de femmes et de jeunes.
 
Lors du sommet, la FPU a décerné au président du Sénégal, Macky Sall, le Prix du leadership et de la bonne gouvernance, qui est doté de 50 millions de francs CFA, selon Déthié Diouf.
 
Il affirme que le dirigeant sénégalais a ensuite offert ce don à l’association Villages d’enfants SOS du Sénégal et au centre Talibou-Dabo, un établissement public dédié à la rééducation des enfants handicapés, à Dakar.

NLC/ESF