APS
SENEGAL-INDEPENDANCE-MESSAGE-VALEURS

"Le Sénégal restera un pays au pluralisme intégrateur" (Macky Sall)

Dakar, 3 avr (APS) - Le Sénégal va rester "une nation unie et indivisible" et un pays au "pluralisme intégrateur", a assuré samedi le président de la République Macky Sall.

"Ce soir, devant vous, je réaffirme solennellement que le Sénégal est une nation unie et indivisible, et le restera ; un pays de pluralisme intégrateur ; un pays de paix et de convivialité entre toutes ses composantes, un pays de téranga (hospitalité), qui accueille et protège tous ses hôtes sans exclusive", a-t-il dit.
 
Dans son message à la nation à la veille de la célébration du 61-ème anniversaire de l’indépendance, le président Macky Sall a invité les Sénégalais à préserver cet "art de vivre bien sénégalais".

"Assurément, c’est ce Sénégal qui fait notre bonheur, notre honneur et notre fierté. C’est ce Sénégal qui est connu et apprécié à travers le monde. Dans ce Sénégal que nous aimons, il ne saurait y avoir de place pour le particularisme, quel qu’il soit", a martelé le président Sall.
 
Il a assuré que "les ressorts de la nation sénégalaise sont solides", inspirent confiance et vont continuer à jouer un "rôle régulateur".
 
Macky Sall a exhorté ses compatriotes à garder à l’esprit ce qui pourrait les affaiblir, en évitant "tout propos et tout comportement qui pourraient les fragiliser".

Le chef de l’Etat a invité à un examen de conscience et appelle à renforcer le contrat social qui lie les Sénégalais "les uns aux autres et nourrit notre commun vouloir de vie commune".

"J’appelle à une revitalisation urgente des valeurs de citoyenneté, de civisme et de coexistence pacifique. J’appelle au respect des institutions et des principes qui gouvernent notre démocratie, l’Etat de droit et la République", a-t-il lancé.

Selon lui, "ces valeurs nous engagent et nous protègent solidairement".

"Elles constituent notre soupape de sécurité individuelle et collective, le socle sur lequel repose la nation sénégalaise. Nul n’a le pouvoir, ni le droit de les mettre en péril", a mis en garde le président Sall.

Il a dit qu’il restera "toujours ouvert au dialogue et à la concertation" pour faire avancer ces "causes communes". 
 
"En même temps, je poursuivrai sans relâche la mise en œuvre de ma vision d’un Sénégal pour tous, par le développement inclusif et solidaire, l’équité territoriale et la justice sociale, en un mot la protection sociale pour tous", a poursuivi le président de la République.
 
Selon lui, cette perspective relève aussi de "la construction de l’unité nationale", à travers les initiatives et programmes de développement communautaire, de modernisation des villes et des territoires frontaliers, de bourses de sécurité familiale, de couverture maladie universelle et de soutien à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes.


BHC/BK/ASG