Le Sénégal, l’un des pays africains où
APS
SENEGAL-ELECTIONS-ANALYSE

Le Sénégal, l’un des pays africains où "les inffuenceurs" dominent les discussions électorales sur Twitter (enquête)

Dakar, 18 juil (APS) - Le Sénégal est l’un des pays africains où "les influenceurs locaux dominent les discussions électorales sur Twitter", renseigne une enquête intitulée ’’How Africa Tweets (comment l’Afrique tweete) et conduite par l’agence Portland, spécialisée dans la "communication stratégique internationale’’.

Cette étude, la quatrième du genre, publiée ce mercredi à Londres (Angleterre), a analysé des milliers de comptes Twitter afin de "déterminer le lieu et la profession des voix les plus influentes lors de conversations sur Twitter dans le contexte de 10 récentes élections africaines", rapporte un communiqué de l’agence Portland. 
 
Selon le communiqué, la principale conclusion de l’enquête "était que la majorité (53%) des influenceurs étaient extérieurs au pays dans lequel se tenaient les élections. Au Sénégal, cependant, les comptes locaux comptaient pour près de 72% des personnes influentes qui tweetaient sur les élections législatives du 30 juillet 2017".
 
Il ajoute que "les journalistes et les organes de presse ont été les plus influents, comptant pour un quart des personnes influentes. Les bots étaient les deuxièmes voix les plus influentes pendant les élections, représentant 19% des influenceurs".
 
"Pendant la période de préparation, ainsi que pendant et après les élections parlementaires, les bots se sont concentrés sur trois thèmes principaux : le manque de représentation des femmes pendant les élections, les problèmes de citoyenneté et les allégations de fraude électorale", expliquent les enquêteurs.
 
L’étude a également analysé les principaux "hashtags" utilisés lors des élections en Angola, en Égypte, en Guinée équatoriale, au Kenya, au Lesotho, au Liberia, au Rwanda, au Sénégal et au Somaliland entre juin 2017 et mars 2018 et a analysé les influenceurs de ces conversations.
 
 

PON/BK