Le Sénégal, premier pays africain à réaliser le recensement général  de l’entreprise (Statisticien)
APS
SENEGAL-SOCIETE

Le Sénégal, premier pays africain à réaliser le recensement général de l’entreprise (Statisticien)

Dakar, 15 mai (APS) – Le statisticien Souleymane Diallo a relevé, dimanche, que la statistique au Sénégal de manière générale "se porte à merveille", indiquant que notre "pays est le premier pays africain" à avoir réalisé en 2017 le recensement général de l’entreprise inconnu, jusqu’alors en Afrique.
 

"Toutes les politiques publiques sont menées sur la base de statistique publique et même le secteur privé s’en réfère pour définir sa stratégie d’investissement et d’expansion, de même que la société civile qui consulte les statistiques publiques pour pouvoir mener son plaidoyer" a-t-il notamment fait valoir.
 
Président sortant de l’Association sénégalaise pour la statistique (ASSTAT), Souleymane Diallo s’exprimait en marge d’une assemblée générale de renouvellement de l’instance dirigeante de cette association qu’il dirige depuis 2013.
 
Selon lui, le Sénégal respecte les grandes opérations de collecte le recensement de la population et de l’habitat dont le dernier a été réalisé en 2013. Il a précisé que c’est un recensement qui doit se faire tous les 10 ans.
 
"Aujourd’hui, nous avons fait le changement de base des comptes économiques du Sénégal, cela montre qu’il faut ré-évaluer au moins de 30% le niveau des richesses du pays en tenant compte du niveau des activités émergentes et le secteur informel" a indiqué le statisticien.
 
Egalement, a dit Souleymane Diallo, la réforme de la norme spéciale de diffusion des données statiques qui est engagée depuis quelques années est "au top" en termes d’évolution de la statistique.
 
Parlant de son association, M. Diallo a relevé qu’elle organise périodiquement "le mercredi d’ASSTAT" en regroupant les membres autour de thèmes intéressants sur le point de vue économique, social statistique, de l’actualité et sur la finance islamique.
 
Entre autres acquis de l’ASSTAT, il a relaté la mise en place d’une plateforme web sur lequel on peut voir toutes les données relatives aux statistiques
 
"Sur le plan financier, l’association se porte bien et nous avons des caisses relativement vertes" a-t-il noté, précisant que ses membres sont très actifs sur le plan continental.

S’agissant des difficultés, il a souligné "la faible participation des membres au niveau des activités, le faible niveau de cotisation". Sur les 258 membres, seuls, malheureusement, 60 d’entre eux sont présents à l’assemblée générale".
 
Ce qui suppose, selon lui, que l’association doit donc mieux communiquer sur ce qu’elle fait et sur la promotion des statistiques au niveau national.

LTF/PON