Abdoulaye Diop :
APS
SENEGAL-MEDIAS

Abdoulaye Diop : "Le secteur de la publicité est plombé par l’absence d’un cadre juridique adapté’’

Dakar, 9 déc (APS) – Le secteur de la publicité reste plombé par l’"inexistence d’un cadre juridique et réglementaire adapté’’, malgré son impact dans le financement des médias, a déclaré mardi le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.
 
’’Le secteur de la publicité est un levier essentiel dans le cadre du financement des médias, mais il est plombé par l’inexistence d’un cadre juridique et réglementaire adapté’’, a-t-il indiqué, lors d’une table-ronde avec les acteurs de la chaîne de valeur Audiovisuelle à Dakar. 
 
Il a souligné que le secteur de la publicité fait partie des priorités de son département, expliquant que c’est la raison pour laquelle il est prévu l’élaboration d’une nouvelle loi.
 
’’Parallèlement aux fonds et à la publicité, l’Etat mettra en place un mécanisme de financement conséquent des médias du service public ’’, a-t-il poursuivi. Il a souligné que ‘’cela permettra aux médias [publics] de libérer une partie de la publicité au profit du privé’’. 
 
 ’’Nous avons au Sénégal 17 chaînes de télévision qui se partagent la part du marché publicitaire, mais cette dernière n’a ni grossi en valeur, ni en volume’’, a quant à lui souligné le directeur général de la Télédiffusion du Sénégal, Amadou Abdoulaye Diop. Il juge qu’il est important de réfléchir à la manière d’aider les éditeurs à se positionner et à récupérer les budgets publicitaires investis par les annonceurs. 
 
’’Nous vivons une transformation, et elle va forcément impacter sur la télévision’’, a-t-il conclu.

SS/ASG