Kaffrine : place et rôle des personnes âgées dans le développement au menu d’une concertation
APS
SENEGAL-SOCIETE

Kaffrine : place et rôle des personnes âgées dans le développement au menu d’une concertation

Kaffrine, 11 sept (APS) – Une concertation régionale sur le rôle et la place des personnes âgées dans le développement socio-économique du pays s’est ouverte vendredi à Kaffrine sous la présidence d’Abou Bâ, adjoint du gouverneur en charge des affaires administratives.
 
"Cette concertation a pour but de recueillir l’ensemble des contributions des parties prenantes, en vue de donner la contribution de la région de Kaffrine à la place des personnes âgées dans le développement économique et social du pays’’, a expliqué l’adjoint du gouverneur.
 
Le préfet de Kaffrine, Amadoune Diop, le président du conseil régional des ainés, la cheffe du service régional de l’action sociale de Kaffrine, Maïmouna Diop et le président de la Fédération régionale des personnes handicapées et des élus locaux ont également pris part à la rencontre.
 
Abou Bâ a indiqué que cette activité de concertation ‘’ fait suite aux instructions reçues du ministre de la Santé et de l’Action sociale qui a mis en place un conseil national qui a des représentants au niveau régional’’.
 
‘’En marge de cette activité, nous avons dégagé quatre thématiques notamment dans le domaine socio-économique, de la santé et de la protection sociale, et de la citoyenneté avec la régulation sociale’’, a fait savoir la cheffe du service régional de l’action sociale de Kaffrine, Maïmouna Diop.
 
Aussi, a-t-elle ajouté : ‘’Nous avons développé les limites du dispositif actuel afin de proposer un modèle alternatif qui prendrait en compte les préoccupations des personnes âgées’’.
 
Elle a rappelé que sur le plan social, la région de Kaffrine a bénéficié d’un programme destiné aux personnes âgées.
 
"Ce programme appelé +projet d’appui à la promotion des ainés+ est déroulé avec des axes stratégiques d’intervention surtout les secours et le volet autonomisation à travers le financement des projets économiques pour permettre aux personnes âgées d’être de véritables acteurs de développement’’, a expliqué Mme Diop.
 
Elle a également fait savoir que les personnes âgées de Kaffrine sont prises en compte dans le volet sanitaire.
 
MNF/AKS/ASB