Le Programme décennal de gestion des inondations commence à se montrer efficace (rapport)
APS
SENEGAL-SOCIETE

Le Programme décennal de gestion des inondations commence à se montrer efficace (rapport)

Dakar, 29 juin (APS) - La mission d’information parlementaire sur les inondations estime que les efforts déployés dans le cadre de la mise en œuvre du Programme décennal de gestion des inondations commence à montrer leur efficacité avec des progrès notoires qui se font sentir.
 
’’Même s’il reste encore à faire pour arriver à la maîtrise totale des inondations à travers le pays, les efforts déployés dans le cadre de la mise en œuvre du PDGI 2012-2022 ont commencé à être efficaces et des progrès notoires sont ressentis’’, lit-on dans le rapport de la mission parlementaire.
 
La construction d’infrastructures de drainage des eaux pluviales dans des quartiers jadis soumis aux inondations, a permis de réduire efficacement le phénomène, et de libérer des eaux de plusieurs quartiers à Dakar et dans d’autres régions, souligne le document.
 
Il indique que le Programme décennal de gestion des inondations a eu "des impacts réels", notamment à Ouest-Foire, Grand Yoff, Dalifort, Wakhinane Nimzatt, Yeumbeul, Medina Gounass, Djiddah Thiaroye Kao, Keur Mbaye Fall, Guinaw Rail Nord et Diamaguène, dans la région de Dakar.
 
A l’intérieur du pays, les localités de Bambèye, Touba, Sédhiou, Kaffrine et de Fatick ont aussi bénéficié des projets du PDGI.
 
’’Le relogement de milliers de familles qui se trouvaient dans les zones basses et irrécupérables, en mettant à leur disposition des maisons clés en main dans les zones bien à l’abri des inondations est aussi un point positif qui matérialise l’engagement de l’Etat à réduire la vulnérabilité des populations’’, indique le rapport.
 
Selon le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, plus de 511 milliards, correspondant à un taux d’exécution de 66,65 %, ont été dépensés dans le cadre du Programme décennal de gestion des inondations (PDGI), dont le coût est évalué à 766 milliards 988 millions 450 mille 362 francs CFA.
 
Abdoulaye Daouda Diallo a rappelé que l’aménagement du territoire et la gestion des eaux pluviales sont les volets les plus avancés du programme.
 
Malgré un taux de réalisation de 11.76% de la composante "Reconstruction urbaine et relogement", l’objectif de construction de 2000 logements a été largement atteint avec 2348 unités réalisées, a-t-il rappelé.
 
Le PDGI, qui est étalé sur 10 ans (2012-2022), comprend trois phases : une phase d’urgence, une phase intermédiaire et une autre à moyen et long terme. 
 
La mission parlementaire sur les inondations a été mise en place au lendemain des fortes pluies qui s’étaient abattues à Dakar et dans les régions, les 5 et 6 septembre 2020.
 
Composée de 15 députés, dont 10 de la majorité, trois du groupe de l’opposition Liberté et Démocratie et trois autres du groupe des non-inscrits, cette mission présidée par le député Pape Sagna Mbaye, a sillonné le pays du 15 septembre au 31 octobre 2020.
 
La restitution du rapport a eu lieu lundi à l’Assemblée nationale en présence d’Abdoulaye Daouda Diallo (ministre des Finances et du Budget), Antoine Abdoulaye Felix Diome (ministre de l’Inétieur) Abdoulaye Saidou Sow (ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement).
 
Etaient aussi présents à cette séance Oumar Guèye, ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, Samba Ndiobène Kâ, ministre en charge du Développement communautaire, Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Eau et de l’Assainissement et Mansour Faye, ministre en charge des Transports terrestres et du Désenclavement.

AT/ASG/BK