Le géographe Lat Soukabé Mbow appelle à la décentralisation des industries
APS
SENEGAL- SOCIETE

Le géographe Lat Soukabé Mbow appelle à la décentralisation des industries

Dakar, 24 nov (APS) – La politique des grandes infrastructures qui est en cours de réalisation peut apporter un élément de réponse aux problèmes liés à la décentralisation de l’industrie au Sénégal, a déclaré, vendredi à Dakar, le professeur agrégé de géographie, Lat Soukabé Mbow.
 
"Ce qu’il faudrait faire est de veiller à ce qu’il n’y ait pas une concentration de l’appareil industriel à Dakar et favoriser partout où le potentiel existe le développement de l’industrie comme il a en été tenté avec la SODIDA", a-t-il déclaré.

Lat Soukabé Mbow, qui a produit un ouvrage intitulé "Quand le Sénégal fabrique sa géographie" édité par les Presses universitaires de Dakar, était l’invité de la rédaction de l’APS.

"Il faut réduire les distances en réalisant des infrastructures adéquates dans ces localités, y apporter les services dont les populations ont besoin et les moyens de divertissement", a-t-il suggéré.

Quand les distances sont réduites avec des infrastructures routières et autres de qualité, les industriels ne devraient avoir aucun problème pour aller s’installer dans les régions, a retenu M. Mbow.
 
"C’est dans les années 1970 qu’on avait décidé de faire de la côte sud, la zone qui devrait occuper les industries avec la répartition des unités industrielles selon leur dangerosité", a-t-il rappelé. 
 
"Le secteur réputé de l’industrie dangereuse qui accueillait les industries de chimie, de pétrochimie était compris entre Yarakh et Rufisque", a dit M. Mbow.
 
"Aujourd’hui, on se rend compte que les fumées, les rejets des produits toxiques dans la mer ont fait que la baie de Hann, qui était l’une des plus belles baies d’Afrique, est complètement polluée" a-t-il noté.

DS/PON