Le président de la CNDT appelle à une mutualisation des compétences
APS
SENEGAL-GOUVERNANCE-TERRITOIRE

Le président de la CNDT appelle à une mutualisation des compétences

Dakar, 1er mars (APS) - Le président de la commission nationale du dialogue des territoires (CNDT), Benoit Sambou, appelle à une synergie de toutes les actions, en vue de bâtir des territoires viables et durables au profit des populations.

"Nous devons mutualiser les moyens et les compétences dans le but d’une action unitaire, ainsi concrétiser la mission que nous a assignée le chef de l’Etat qui est, d’asseoir des territoires viables et durables, au bénéfice des populations", a dit M. Sambou.

Il présidait, jeudi, à Dakar, la première session ordinaire de la CNDT dont la mission principale est de mettre en place des instruments de coopération territoriales, faciliter la mise en place de pôles territoires mais aussi accompagner le gouvernement et aider les collectivités territoriales dans la mise en place de groupements d’intérêts territoriaux et d’établissements publics communautaires.

Ainsi, pour une atteinte de ces objectifs, "nous avons élaboré un plan de travail, et un budget annuel, dénommé, PTBA 2018, dont l’objectif consiste à la promotion d’un modèle de territorialisation du Plan Sénégal émergent (PSE)".

"Cela se traduit par la mise en place d’instruments de gouvernance territoriale ainsi qu’un programme de valorisation des ressources des territoires. L’autre volet est de maîtriser, l’information territoriale, pour vérifier et suivre, l’efficience et l’efficacité des indicateurs du PSE mais aussi les objectifs du développement durable, au cœur des territoires", a dit Sambou.

Il s’agit entre autres, de permettre aux décideurs d’évaluer, de mesurer l’efficacité de ces politiques, permettre aux bénéficiaires d’identifier le gap à combler ainsi apporter des contributions à l’atteinte de s objectifs fixés par le PSE.

A cela s’ajoutent l’instauration d’un cycle de dialogue autour des questions qui interpellent les acteurs territoriaux notamment, l’intercommunalité, l’équité territoriale, la compétitivité des territoires et la déclinaison du PSE dans les politiques publiques locales.

"Toutes ces questions qui nous interpellent nécessitent que les acteurs se retrouvent au cœur des territoires, au fond du pays, autour des gouverneurs et des acteurs territoriaux de la société civile afin que nous puissions aborder ces questions en profondeur, avec des débats forts et intéressants", a expliqué Benoit Sambou.

Partant delà, une conférence territoriale se tiendra pour permettre au chef de l’Etat d’avoir des éléments de contributions mais aussi de mesurer les attentes des acteurs territoriaux en vue d’une interaction et d’un échange fort, a t-il annoncé. 

Néanmoins, a t- il indiqué, cela nécessite la complémentarité, le passage des missions qui sont dévolues à chaque institution.

Par ailleurs, quatre sessions ordinaires seront tenues par la CNDT, chaque année et un rapport présenté au président de la République, a précisé son président qui a rendu un hommage à son prédécesseur, Djibo Leyti Ka.

SBS/OID:ASB