Le pacte de stabilité sociale, un levier pour apaiser le milieu du travail (ministre)
APS
SENEGAL-TRAVAIL

Le pacte de stabilité sociale, un levier pour apaiser le milieu du travail (ministre)

Dakar, 21 juil (APS) - Le pacte de stabilité sociale et d’émergence économique, signé entre le gouvernement, les employeurs et les travailleurs, a beaucoup contribué à apaiser l’atmosphère de travail au Sénégal a estimé, jeudi à Dakar, Mansour Sy, ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et de Relations avec les institutions.

"Dans ce pacte signé à la suite de la première conférence sociale, le gouvernement, les employeurs et les travailleurs, ont tous travaillé pour que chacune des parties puissent déterminer le minimum qu’il faut afin d’avoir une atmosphère de travail apaisée, pendant au moins trois années", a dit le ministre.

Mansour Sy présidait la conférence de redémarrage de l’organisation des travailleurs de l’Afrique de l’ouest (ATAO) portant sur la réforme du mouvement syndicale ouest africain.

"C’est une initiative importante qui montre de nouvelles perspectives qui n’a rien à voir avec la grève mais, qui dénote de nouveaux crédos qui nous permettent de pouvoir, sur chacune des questions posées, discuter et trouver des solutions" a-t-il affirmé.

Toutefois, a-t-il précisé, "le Sénégal est un pays où, la liberté syndicale existe avec la naissance de plusieurs centrales syndicales".

"Il faut tenir régulièrement les élections de représentativités avec ces centrales pour déterminer celle la plus représentative avec laquelle, le gouvernement est tenu de négocier pour avancer sur les différentes questions" a souligné le ministre du Travail.

A ce propos, il a estimé que cette pratique pourrait être partagée au sein de l’OTAO, enrichie par les différentes propositions afin d’arriver dans chaque pays à faire en sorte que le dialogue social soit le socle.

SBS/PON