Le nouveau DG de l’ANRSA mise sur la Recherche appliquée pour l’émergence
APS
SENEGAL-RECHERCHE

Le nouveau DG de l’ANRSA mise sur la Recherche appliquée pour l’émergence

Dakar, 21 fév (APS) - La Recherche appliquée devrait accompagner et dynamiser l’émergence du Sénégal a dit, mercredi à Dakar, le nouveau directeur général de l’Agence nationale de la recherche scientifique appliquée (ANRSA), Cheikh Mouhamadou Mbacké Lo.
 
M. Lo a été installé dans ses fonctions par le ministre de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, Mary Teuw Niane en présence des directeurs des différents services du ministère et de l’agence.
 
 
"C’est ensemble que nous pourrons relever, avec succès, les besoins du moment et permettre à cette agence de faire la différence et de s’acquitter de sa mission", a-t-il dit lors de sa prise de fonction.
 
Selon le professeur Mbacké Lo, "la recherche nécessite beaucoup d’efforts, car les défis qui se dressent devant sont grands".
 
"Je serais un directeur général ouvert au dialogue et au respect des lois", a-t-il dit, promettant de consolider les acquis de son prédécesseur, l’actuelle ministre des mines et de la géologie. 
 
De son côté, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane a soutenu que les sociétés africaines ont besoin de la science et de l’innovation pour résoudre les problèmes auxquels elles sont confrontées.
 
Mary Teuw Niane a rappelé "le rôle essentiel" que l’ANRSA devra jouer dans cette mission. "Je vous invite à relever le défi. Nous ne sommes plus dans la théorie, mais dans la pratique et il faut que la science serve les populations", a-t-il ajouté.
 
M. Niane a fait remarquer que l’agence a été rattachée à la Primature et à la Présidence avant d’être une structure du ministère de l’Enseignement supérieur.
 
"Au sortir de ces deux aller et retour, un changement s’est produit. La mission nouvelle d’innovation permet de retrouver la recherche et l’enseignement afin de créer de la valeur et des entreprises et faire émerger le pays", a-t-il expliqué.
 
Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a indiqué "qu’en 2018 la recherche va subir les plus grands changements avec la création de la direction générale de la recherche et l’élaboration d’une politique nationale de la recherche et de l’innovation".
 
Pour le président du conseil de surveillance de l’ANRSA, l’agence a besoin d’"un second souffle, de la visibilité et des actions qui devront aller dans la promotion sociale au profit des populations". 
 

SK/MD/PON