APS
MAROC-AFRIQUE-SOCIETE-GENRE

"Le leadership n’est pas une compétence mais plutôt une aptitude’’ (experte)

De l’envoyée spéciale de l’APS : Sokhna Khadydiatou Sakho

Rabat, 16 oct (APS) - Le leadership n’est pas une compétence mais plutôt une aptitude et surtout un savoir-être et un savoir-faire, a soutenu, mercredi à Rabat, la spécialiste en dévelopement personnel Atika Abencer Zairi.
 
"Le leadership n’est pas une compétence mais une aptitude, un savoir-être et un savoir-faire. Il n’y a pas de style de leadership", a-t-elle dit.
 
Atika Abencer Zairi animait une session dans le cadre d’un séminaire de formation sur "Leadership au féminin : besoins et stratégie des agences de presse africaines", organisée par la Fédération atlantique des agences de presse africaine (FAAPA) à l’intention des femmes journalistes et cadres des structures qui en sont membres.
 
La session animée par Atika Zaïri portait sur le thème : "Le leadership, est-il masculin ou féminin : Quelle différence ?".
 
Pour l’experte en développement personnel "ce n’est ni féminin ni masculin mais c’est l’influence d’un individu sur un groupe, qui le place en position d’être par ce dernier".
 
Ce leardership se manifeste en particulier par ’’une aptitude à fédérer et à mobiliser des énergies autour d’une action collective dans le but d’atteindre un résultat", a-t-elle expliqué.
 
Mais, a ajouté la spécialiste, "il ya des qualités féminines comme l’écoute, l’empathie qui sont une valeur ajoutée pour réussir son leadership".
 
Aussi le leadership se constitue-t-il "d’un ensemble de qualités personnelles et de compétences relationnelles".
 
’’Il faut s’approprier quelque techniques et outils de gestion de conflits, mieux gérer le stress et avoir un équilibre de vie personnelle et professionnelle", a t-elle expliqué à son auditoire.
 
Selon la spécialiste, il ya également plusieurs types de leader dans une entreprise. Elle a cité le leader, le chef de file, le leader visionnaire, le leadership collaboratif, le leadership participatif et le leader surnommé coach.
 
Ce dernier type de leader "a besoin de cultiver des qualités telles que la flexibilité, la stabilité, l’ équilibre, la connexion, la capacité de prise de décision mais aussi l’écoute nécessaire pour toute communication dans une entreprise", a souligné Mme Zairi.
 
Ainsi, "par leader, nous entendons toute personne capable d’adopter cette posture de travail sur soi, d’alignement de sa vision et de ses valeurs, quel que soit son niveau hiérarchique".
 
"Aujourd’hui, a conclu la spécaliste, le leadership féminin gagne rapidement et se développe ces dernières années à grande vitesse partout dans le monde et particulièrement en Afrique".
 
 
 
 

SKS/ADL/BK