Le gouvernement justifie la révocation de l’inspecteur des impôts et domaines Ousmane Sonko
APS
SENEGAL-ADMINISTRATION-MESURE

Le gouvernement justifie la révocation de l’inspecteur des impôts et domaines Ousmane Sonko

Dakar, 29 août (APS) - Le gouvernement a sorti, ce lundi, un communiqué justifiant la décision de révoquer l’inspecteur des impôts et domaines Ousmane Sonko par décret présidentiel, pris "conformément aux termes de l’article 50 de la loi n°61-33 du 15 juin 1961".


"Comme vous l’aurez constaté depuis plusieurs mois, Monsieur Ousmane Sonko, inspecteur des Impôts et Domaines a eu à s’exprimer à maintes reprises à travers plusieurs éléments écrits, sonores ou télévisuels, de façon virulente, injurieuse ou diffamatoire à l’égard des institutions de la République et de l’Administration publique", indique le communiqué reçu à l’APS.

Le document officiel poursuit : "C’est pourquoi, conformément à la loi et à la réglementation, il a été traduit par son ministère de tutelle devant le Conseil de discipline qui l’a convoqué le mercredi 24 août 2016 en vue de procéder à son audition".

"Persistant dans sa posture de défiance de l’Etat, Monsieur Ousmane Sonko a décidé de ne pas se soumettre à son audition", renseigne le texte signé par le ministre-porte parole du gouvernement.

"Le Conseil de discipline, après en avoir statué, a décidé de proposer à l’autorité que soit appliquée à Monsieur Ousmane Sonko, la révocation sans suspension des droits à pension", souligne le communiqué.

"En conséquence, le décret n° 2016-1239 a été pris ce jour 29 août 2016 par le président de la République conformément aux termes de l’article 50 de la loi n°61-33 du 15 juin 1961", conclut le porte-parole du gouvernement.

PON/ASG