Le gouvernement invité à travailler à la consilidation du positionnement du port de Dakar
APS
SENEGAL-INFRASTRUCTURES

Le gouvernement invité à travailler à la consilidation du positionnement du port de Dakar

Dakar, 21 fév (APS) - Le chef de l’Etat, Macky Sall, a demandé mercredi au gouvernement de mobiliser les moyens idoines pour ’’consolider le positionnement stratégique et les performances durables du Port autonome de Dakar’’, tout en rappelant que "la réalisation intégrée de nouveaux ports’’ demeure "un pilier majeur de l’attractivité et de la compétitivité de notre économie".
 
Selon le communiqué du Conseil des ministres, le président Sall a demandé au gouvernement, lors de cette réunion hebdomadaire, de "mobiliser tous les moyens nécessaires afin de consolider le positionnement stratégique et les performances durables du Port autonome de Dakar".

Il a aussi évoqué, à cette occasion, "l’intensification de la mise en œuvre de la stratégie portuaire pour accélérer l’aménagement durable et équitable du territoire", soulignant que "la réalisation intégrée de nouveaux ports, reste un pilier majeur de l’attractivité et de la compétitivité de notre économie".
 


A ce titre, le président de la République s’est félicité du lancement des travaux du Port minéralier et vraquier de Bargny-Sendou, de même que la programmation de la construction très prochaine du Port en eaux profondes de Ndayane, rapporte le communiqué.

Aussi le chef de l’Etat a-t-il invité le gouvernement, "en relation avec les partenaires techniques et financiers, à accélérer la réalisation du nouveau Port de Kaolack, ainsi que le développement des activités de la plateforme portuaire de Foundiougne-Ndakhonga mise en place avec le soutien de la Corée du Sud".


La situation de congestion du Port autonome de Dakar (PAD), qui s’explique notamment par "un retard d’investissement" dans l’outil de production dans un contexte de croissance "rapide et soutenue" de l’économie nationale, fait perdre du terrain à cette société, a indiqué son directeur général, Aboubacar Sédikh Bèye.

Dans un entretien paru dans l’édition de février de Intelligences magazine, le directeur général du Port autonome de Dakar, Aboubacar Sédikh Bèye, a fait état d’une situation de congestion au PAD, en raison d’un "retard d’investissement" dans l’outil de production dans un contexte de croissance "rapide et soutenue" de l’économie nationale, une situation qui a selon lui fait perdre du terrain à la société du même nom.

"La raison majeure pour laquelle nous perdons du terrain est liée à la situation de congestion du Port. De façon structurelle, cette situation s’explique par un retard d’investissement dans l’outil de production pendant que l’économie connaît une croissance rapide et soutenue", a souligné le DG du PAD.
 
 
 

BK