Le FAISE va appuyer de façon
APS
SENEGAL-RWANDA-ECONOMIE

Le FAISE va appuyer de façon "substantielle" les Sénégalais du Rwanda et du Burundi (Macky Sall)

De l’envoyé spécial de l’APS : Thierno Birahim Fall
 
Kigali (Rwanda), 21 mars (APS) - Le chef de l’Etat, Macky Sall, a promis mercredi à Kigali (Rwanda), de dégager, par le biais du Fonds d’appui à l’investissement des sénégalais de l’extérieur (FAISE), une "importante" enveloppe financière pour accompagner les femmes installées au Rwanda et au Burundi.
 
Macky Sall en a fait lors de ses échanges avec la communauté sénégalaise installée dans ces deux pays de l’Afrique de l’est.
 
Le chef de l’Etat séjourne depuis mardi dernier à Kigali où il a participé ce mercredi au sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA), sanctionné par la signature par les chefs d’Etat et de gouvernement de 27 pays de l’accord-cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).
 
Le président de la République qui a salué le travail du consul honoraire du Sénégal à Kigali, Oumar Mbaye, a dit à ses compatriotes que la signature de l’accord sur la zone de libre-échange devrait ouvrir de "bonne perspectives économique".
 
Macky Sall, répondant aux sollicitations des membres de la communauté sénégalaise, a annoncé que "la prochaine commission mixte sénégalo-rwandaise statuera sur des textes additionnels pour faciliter l’exportation du bazin du Sénégal vers le Rwanda".
 
Il a également informé qu’une mission séjournera prochainement dans cette partie de l’Afrique pour procéder à l’établissement de passeports et de cartes d’identité biométriques au profit des ressortissants sénégalais.
 
Mack Sall a réitéré sa compassion aux compatriotes morts récemment en Espagne, avant de rappeler la disponibilité des autorités espagnoles de faire la lumière sur ce drame et l’engagement des pouvoirs publics sénégalais de "bien veiller à la sécurité des Sénégalais partout où ils se trouvent".
 
Auparavant, l’ambassadeur du Sénégal au Burundi et au Rwanda, Abdoul Wahab Haïdara, avait salué l’intégration dans la société rwandaise des 50 Sénégalais recensés dans ce pays. 
 
"Ces Sénégalais qui évoluent généralement dans la couture et l’artisanat sont respectueux des lois et réglements du pays d’accueil", a dit M. Haïdara, dont les propos ont été confortés par le secrétaire général de l’association Ndiaw Diaw, la responsable des femmes Arame Guèye Thiam et le représentant des Sénégalais du Burundi, Thierno Seydou Nourou Thiam.
 
 


TBF/PON/BK