Le déploiement de la TNT
APS
SENEGAL-BURKINA-MEDIAS-TECHNOLOGIE

Le déploiement de la TNT "en avance" (DG)

Dakar, 19 mai (APS) – Le déploiement de la Télévision numérique terrestre (TNT) "a gagné en avance’’ au Sénégal, a assuré mercredi à Dakar, Amadou Abdoulaye Diop, directeur général de la société de Télédiffusion du Sénégal (TDS-SA).
 
"Le déploiement de la TNT a gagné en avance au Sénégal. En termes techniques, nous avons le signal dans les 14 régions du Sénégal (..). Nous pouvons dire que le basculement est effectif au Sénégal. On est très bien avancé sur ce dossier. Le Sénégal a très bien avancé dans son projet de transition de l’analogie au numérique’’, a-t-il notamment indiqué.
 
M. Diop s’exprimait en marge d’une visite de travail d’une délégation officielle du Burkina Faso, conduite par le secrétaire général du ministère de la Communication et des relations avec le Parlement, Rabankhi Abou-Bâkr Zida. 
 
L’officiel burkinabé a entamé ce mercredi cette visite prévue jusqu’à vendredi.
 
"C’est un plaisir de recevoir nos amis du Burkina. Le projet de la transition de l’analogie au numérique est un engagement communautaire qui concerne l’ensemble des pays Africains et cette visite entre dans ce cadre. Nous sommes appelés à partager nos expériences, nous inspirer les uns des autres pour arriver à garantir, optimale de nos plateformes", a expliqué M. Diop.
 
"Nous sommes venus pour essayer de nous enquérir ce qui se fait au Sénégal. Nous sommes venus voir ce qui a été mieux réussi ici pour apporter une valeur ajoutée en la matière ce qui n’est pas encore le cas chez nous’’, a pour sa part indiqué, Rabankhi Abou-Bâkr Zida. 
 
’’Techniquement, nous avons retenu que le Sénégal a une option qui est différente de celle du Burkina. Chez nous tout est numérique. La TNT fonctionne chez nous, mais le Sénégal constitue un modèle que les gens viennent regarder et de retour chez nous, pouvoir améliorer’’, a-t-il ajouté.
 
Selon un communiqué transmis à l’APS, lors de cette visite, les deux délégations vont échanger sur la fiscalité des entreprises de presse privée, la possibilité de partenariat entre les écoles et les Instituts de formation dans les domaines des médias et de la Communication et l’expérience du Sénégal en matière de production de films documentaires et de séries télévisuelles. 
 
Elles vont aussi s’entretenir sur la prise en compte des langues nationales dans les médias.
 
SG/ASB/OID