Le Comité de suivi FORCE Covid-19 a présenté son rapport d’activités à Macky Sall
APS
SENEGAL-PANDEMIE-APPUI-RAPPORT

Le Comité de suivi FORCE Covid-19 a présenté son rapport d’activités à Macky Sall

Dakar, 16 juil (APS) - Le Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19 (FORCE Covid-19) présidé par le Général de division François Ndiaye, a présenté vendredi, son rapport d’activités au chef de l’Etat qui a salué ’’un travail intense de terrain’’.
 
Le document de 213 pages qui couvre la période d’avril 2020 à mars 2021 fait ’’le récit fidèle’’ des séances de travail avec l’administration centrale, l’administration territoriale, les collectivités locales, la société civile, les autorités consulaires et des Sénégalais de la diaspora, a dit le Général Ndiaye.
 
Selon lui, ’’ce comité composé de membres de l’opposition, de la société civile, de syndicats, de députés et de membres du Conseil économique, social et environnemental a sillonné les 14 régions du Sénégal afin de mesurer, en toute transparence, l’impact des actes posés par l’Etat à travers cette mesure de solidarité nationale’’.
 
Revenant sur la méthode de travail dans l’élaboration de ce document, le Général Ndiaye a souligné que ’’le comité n’a pas voulu agir dans une volonté de dénoncer, mais plutôt dans une dynamique de transparence et de reddition de compte’’.
 
En cela, il a ajouté que ’’par souci permanent de transparence, tous les documents de justificatifs de dépense ont été confrontés’’.
 
Magnifiant l’engagement de ses collaborateurs qui ont agi dans ’’une mission d’une haute portée civique’’, le Général François Ndiaye a rappelé que ’’les impairs constatés et les recommandations formulées seront à l’appréciation du président de la République qui pourrait se faire une claire opinion sur les actions entreprises par le comité de suivi’’.
 
Dans une perspective de ’’repenser nos fragilités et vulnérabilités (sociale, économie, santé) mise à nu par la pandémie’’, le président du Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19 (FORCE Covid-19) a estimé que leur rapport peut constituer un outil d’aide à la décision.
 
Se félicitant ’’d’un travail intense de terrain’’, le chef de l’Etat a promis un ’’diagnostic exhaustif’’ des recommandations formulées afin d’apporter les solutions les plus adaptées.
 
’’En bon soldat et homme de devoir, vous avez accompli votre mission (…) à travers ce comité qui demeure un rouage essentiel d’une bonne gouvernance du Fonds FORCE COVID-19’’, a dit Macky Sall, à l’endroit du président Général François Ndiaye.
 
Le président de la République, Macky Sall, avait pris le décret n°2020-965 portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19), appelé Force Covid-19 pour une enveloppe de 1000 milliards de FCFA.
 
Le Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19 (FORCE Covid-19) a été créé par le président de la République pour appuyer des secteurs de l’économie touchés par la pandémie.
 
Le chef de l’Etat avait par la suite mis en place un Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Fonds de riposte et de solidarité contre les effets du Covid-19 (FORCE Covid-19).
 
Présidé par le général François Ndiaye, ledit Comité comprend, outre six représentants du gouvernement, trois représentants de l’Assemblée nationale (majorité parlementaire, opposition parlementaire, non-inscrits), deux représentants du Haut Conseil des collectivités territoriales.
 
Il y a aussi deux représentants du Conseil économique, social et environnemental, deux représentants des Associations d’élus territoriaux , six représentants des partis politiques (deux du pôle de la majorité présidentielle, deux du pôle de l’opposition parlementaire, deux du pôle des non-alignés) , trois représentants des organisations de la société civile , deux représentants des organisations patronales , deux représentants des organisations syndicales et deux représentants des associations de consommateurs.


SMD/OID/ASB