Suivi psychologique du CICR au profit de 101 familles de migrants portés disparus
APS
SENEGAL-MIGRATIONS

Suivi psychologique du CICR au profit de 101 familles de migrants portés disparus

Dakar, 10 avril (APS) – Quelque 101 familles de migrants sénégalais portés disparus bénéficient d’un suivi psychologique du Comité international de la Croix rouge, a indiqué mercredi Hala Yahfoufi, psychologue déléguée du CICR à Dakar.

‘’La Délégation régionale du CICR de Dakar intervient dans des actions visant à subvenir aux besoins essentiels des victimes de violence en Casamance et dans l’accompagnement des familles de migrants portés disparus. Ainsi 101 familles réparties dans 510 localités du Sénégal bénéficient d’un suivi psychologique’’, a-t-elle fait savoir.

’’Ce suivi psychologique est accordé à 30 familles de Tambacounda, 27 de Kolda, 23 de Vélingara et 21 de Goudiry’’, a notamment détaillé Hala Yahfoufi lors d’une rencontre d’un atelier d’échanges avec des journalistes sur le bilan des activités de la Délégation du CICR de Dakar.

Ces familles sont souvent affectées par des douleurs émotionnelles et psychologiques, des inquiétudes liées au destin incertain du disparu. Ce phénomène peut entraîner des conséquences dramatiques liées entre autres au gel de la pension, du salaire et des droits de propriétés d’une personne portée disparue, a expliqué la psychologue.

Intervenant lors cette rencontre, le chef de la délégation régionale du CICR à Dakar Christoph Luedi, s’est félicité de cette ouverture de l’organisation aux médias, insistant sur le rôle des acteurs dans la promotion du droit international humanitaire et des valeurs humanitaires.

Luedi a ainsi fait part de son ambition de dynamiser ses relations avec la presse pour une meilleure connaissance du CICR et de ses missions par les populations.

‘’Le comité international de la croix rouge célèbre 156 ans d’action humanitaire. L’association créée depuis 1863 intervient dans la protection et l’assistance des victimes de conflits armés et de situations de violence’’, a de son côté rappelé Lazar Sagna, chef du volet prévention de la délégation régionale du CICR à Dakar.

Rappelant le principe de ‘’neutralité’’, ‘’d’impartialité’’ et ‘’d’indépendance’’ du CICR, Sagna a précisé que le CICR ‘’n’est pas une agence des Nations unies comme certains le prétendent, mais une association de droit suisse lancée par Henry Dunant (1828-1910)’’.

La Délégation régionale de Dakar qui couvre à la fois le Sénégal, la Guinée Bissau, la Gambie et le Cap vert a été installée en 1991. Elle est depuis 2004 secondée par une sous délégation basée en Casamance (sud).

SMD/AKS