Le Covid-19 implique
APS
SENEGAL-AFRIQUE-HUMANITAIRE

Le Covid-19 implique "une solidarité mondiale’’, selon Valentina Bernasconi

Dakar, 5 juin (APS) – La cheffe de la délégation régionale du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Sénégal, en Gambie, en Guinée-Bissau et au Cap-Vert, Valentina Bernasconi, estime que la pandémie de Covid-19 implique une solidarité internationale, en raison de la menace qu’elle fait peser sur le monde.
 
"Cette pandémie est une menace mondiale, nécessitant une solidarité mondiale. Mais, aucune communauté, aucun individu n’est responsable du coronavirus. Restons solidaires !", a-t-elle lancé dans un entretien avec l’APS.
 
Selon elle, le continent africain "semble être encore la région la plus épargnée par la pandémie". 
 
Elle relève que les pays d’intervention de la délégation régionale basée à Dakar ont "rapidement fermé leurs frontières, imposé des mesures de confinement et des couvre-feux".
 
"L’incertitude causée par la Covid-19 nous touche tous de la même manière. Nous avons tout d’abord visé à protéger notre personnel, en mettant sur pied toutes les mesures barrière et en adoptant de nouvelles modalités de travail", a-t-elle expliqué.
 
Elle relève que la pandémie "continue de générer de partout dans le monde beaucoup d’incertitude et de nombreux défis". 
 
Elle confie que dans le cadre de sa stratégie de riposte contre la pandémie, le CICR s’est efforcé d’apporter une "réponse opérationnelle efficace en maintenant" son assistance aux personnes qui en étaient les bénéficiaires.
 
"Ainsi, nos équipes au Sénégal et en Guinée-Bissau ont fait des efforts considérables pour parvenir à adapter rapidement nos activités et concevoir de nouveaux programmes pour une riposte au Covid-19", a-t-elle fait savoir.
 
Pour aider à freiner la propagation du virus, dit-elle, le CICR a conçu des spots et des affiches sur les mesures préventives et les gestes barrières dans les langues locales. Les spots sont notamment diffusés sur des radios. 
 
Le CICR a par ailleurs offert aux centres de détention ainsi qu’aux communautés, des kits d’hygiène et des équipements de protection contre le Covid-19. 
 
"Dans le cadre plus large de la crise, nous ne perdons pas de vue l’impact qu’elle aura à moyen et long terme, alors que nous travaillons pour assurer l’accès à l’eau potable, nous renforçons les filets sociaux", a-t-elle encore dit.
 
Elle souligne que l’organisation humanitaire, qui jouit d’une "bonne acceptation" dans la sous-région, travaille en collaboration avec la Croix-Rouge sénégalaise et les autorités sanitaires du pays.


SG/ASG/ASB