Le chef de l’Etat est en train de
APS
SENEGAL-INONDATIONS

Le chef de l’Etat est en train de "juguler" le problème des inondations (maire)

Kaffrine, 14 avr (APS) - Le président de la République est en train de "juguler sérieusement" le problème des inondations au Sénégal, a soutenu vendredi, le maire de la commune de Kaffrine (centre), Abdoulaye Wilane.
 
"En matière de lutte contre les inondations, il faut le dire et sans avoir honte, le président Macky Sall est en train de juguler sérieusement ce problème", a-t-il dit au terme d’une visite du ministre délégué chargé de la restructuration et de la qualification des banlieues, Pape Gorgui Ndong, dans des zones d’inondation de la commune.
 
"Le président de la République s’est battu avec son gouvernement jusqu’à ce que Kaffrine ait de l’espace pour abriter plus de 200 maisons. Depuis 2012, les Sénégalais et Sénégalaises sentent un mieux-vivre parce que des actions structurantes sont en train d’être menées de manière organisée", s’est félicité le maire socialiste.
 
Il a salué la visite du ministre délégué chargé de la Restructuration et de la Planification des banlieues. 
 
"Nous sentons une nouvelle touche. Cette touche transparaît à travers cette tournée bien avant l’hivernage", a noté Abdoulaye Wilane, ajoutant que les élus de Kaffrine sont rassurés par cette approche du ministre délégué.
 
"Le ministre délégué Pape Gorgui Ndong n’a pas fait de promesse, mais il a une approche inclusive qui consiste à poser les questions et à solliciter l’avis des techniciens’’, a encore salué M. Wilane.
 
"Il s’est également engagé à rendre compte au président de la République. Cela est de nature à garantir une bonne perception chez les populations de cette démarche", a-t-il dit.
 
Concernant les inondations répétitives à Kaffrine, Abdoulaye Wilane a expliqué que sa commune se trouve dans une cuvette entourée de colline ou de relief assez accidenté.

Selon lui, cette situation "fait que l’ensemble des eaux de ruissellement non seulement de la Gambie mais des zones de Malém Hodar, de Ganda, de Koungheul et de Nioro s’orientent vers Kaffrine".
 
Il a toutefois invité ses administrés à ne pas habiter dans des zones inondables. 
 
De même, il a aussi appelé les collectivités locales à entretenir les infrastructures et les aménagements mis en place par le gouvernement dans le cadre de la gestion des inondations.
 
Accompagné des membres du comité de gestion des inondations, des autorités administratives, du maire de Kaffrine et des chefs de service technique, le ministre délégué a visité 6 sites considérés comme des points réceptacles d’eau qui occasionnent des inondations pendant l’hivernage.
 
Cette visite a été mise à profit pour notamment faire le point de l’état d’avancement des projets de lutte contre les inondations qui sont initiés au niveau de la commune de Kaffrine.
 
Elle avait également pour objectif d’identifier, avec les différents acteurs, les mesures susceptibles d’être prises en compte dans le cadre du plan d’action à mettre en place en perspective du prochain hivernage.

MNF/ASB/OID