Protection des données personnelles : la CDP prône une ’’prise de conscience’’ des usagers d’internet
APS
SENEGAL-TELECOMMUNICATION

Protection des données personnelles : la CDP prône une ’’prise de conscience’’ des usagers d’internet

Dakar, 11 oct (APS) – La présidente de la Commission des données personnelles (CDP), Awa Ndiaye, a appelé jeudi à Dakar à une "meilleure sensibilisation" et ’’une prise de conscience’’ des utilisateurs d’Internet et des gouvernements sur l’importance de la sécurisation des données personnelles.
 
Mme Ndiaye intervenait lors d’un atelier de réflexion et de partage des données personnelles dans le cadre des activités de la 6ème édition du Forum mondial sur la gouvernance. 
 
"Il ne sert pas à grand-chose de suivre l’évolution mondiale des technologies de l’information et de la communication sans la protection des données personnelles", a-t-elle soutenu. 
 
Selon elle, "c’’est une évolution qui est risquée lorsqu’il n’y a pas d’équilibre entre l’utilisation véritable des TIC pour le développement et la sécurisation de nos vies privées et de nos données personnelles".
 
’’C’est quelque chose sur laquelle nous devons revenir de façon pédagogique et récurrente" pour que "cela intègre les mentalités" et que "nous soyons tous d’accord", a estimé la présidente de la CDP.
 
Elle a rappelé la nécessité de tirer profit des avantages qu’offrent les algorithmes pour le développement tout en ne remettant pas en question la sécurité des utilisateurs.                          

"C’est pourquoi il est important que la réflexion sur un cadre de protection des données personnelles plus efficient puisse mobiliser toutes les énergies au regard de la multi-sectorisation de la gouvernance des données personnelles et de la vie privée", a-t-elle ajouté. 
 
De son côté, la directrice de Chapitre sénégalais d’Internet Society (ISOC), Maimouna Diop a estimé que chaque personne doit être responsable dans l’utilisation de l’internet. 
 
"Aujourd’hui, ce qui se pose c’est la responsabilité individuelle parce que chacun doit se poser la question de savoir est-ce que je mettrai mes données personnelles sur un site internet", a-t-elle analysé.
 
"Il y a donc une grande sensibilisation à faire parce que les gens ne se rendent pas compte qu’ils s’exposent en ne protégeant pas leurs données personnelles", a-t-elle fait remarquer.


DS/ASB/AKS