Le 5e sommet UA-UE va donner
APS
AFRIQUE-EUROPE-COOPERATION

Le 5e sommet UA-UE va donner "une nouvelle impulsion" au partenariat entre les deux institutions (UE)

Dakar, 23 nov (APS) - Le 5e sommet Union africaine-Union européenne qui se déroulera du 29 au 30 novembre prochain à Abidjan (Côte d’Ivoire), devrait contribuer à "redynamiser" et à "donner une nouvelle impulsion au partenariat entre les deux parties", analysent de hauts fonctionnaires européens.
 

Ils faisaient un briefing sur le sommet à des journalistes de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, lundi, à travers une vidéoconférence organisée lundi à Bruxelles (Belgique).


Selon ces hauts fonctionnaires de l’UE, le sommet qui se tient en alternative sur chaque continent va permettre aux dirigeants africains et européens "d’unir leurs forces pour la mise en œuvre de l’agenda de développement africain".
 
Ce 5ème sommet, le troisième du genre qui se tiendra sur le continent africain et le premier en Afrique subsaharienne, sera axé sur le thème : "Investir dans la jeunesse pour le développement durable".
 
Pour ces cadres de l’UE, "la jeunesse est au centre de cette édition" qui va accueillir 36 jeunes de différentes nationalités.

Les recommandations issues de leurs réflexions seront intégrées dans le plan d’action qui sera retenu à la fin de la rencontre de deux jours.
 
"C’est un sommet décisif, de mobilisation, d’identification et de prise de conscience de l’interdépendance de l’Afrique et l’Europe. Cette prise de conscience, au niveau des chefs d’Etat, est importante", ont-ils dit.

Le sommet d’Abidjan sera notamment axé sur les questions liées à "la paix et la sécurité" et autour des questions d’intérêt commun comme "la recherche d’une croissance durable, inclusive et créatrice d’emploi pour les jeunes".
 
Les participants discuteront également de la migration, de l’industrialisation, de la digitalisation et de l’économie verte, entre autres sujets.

Ils aborderont aussi le plan d’action 2014-2017 adopté lors du précédent sommet de Bruxelles, de même qu’ils réfléchiront sur la voie à suivre pour définir la stratégie commune Afrique-UE pour faire face aux enjeux auxquels sont confrontés les deux continents (paix et sécurité), lit-on sur le site Internet du sommet. 

Il rappelle que "l’UE demeure le premier partenaire commercial du continent africain’’ et ’’constitue également le premier contributeur mondial à l’aide publique au développement destinée à l’Afrique".
 
Sont attendus à ce sommet, près de 5302 participants dont 83 chefs d’Etat et de gouvernement représentant 55 pays d’Afrique et 28 d’Europe.
 
 

SK/PON/BK