La salle du Conseil des ministres rebaptisée du nom de Bruno Diatta
APS
SENEGAL-GOUVERNEMENT-HOMMAGE

La salle du Conseil des ministres rebaptisée du nom de Bruno Diatta

Dakar, 3 oct (APS) - La salle du Conseil des ministres du gouvernement sénégalais a été rebaptisée mercredi du nom de Bruno Diatta, défunt ministre chef du protocole de la présidence de la République, a appris l’APS.

"La salle du Conseil des ministres porte désormais le nom de Bruno Diatta, comme l’avait annoncé le Chef de l’Etat lors de la cérémonie d’hommage national au défunt Ministre chef du Protocole de la Présidence de la République", a écrit sur twitter le ministre-conseiller en charge de la Communication du chef de l’Etat, El Hadj Hamidou Kassé.

Le président Sall "a dévoilé la plaque" mentionnant le nouveau nom de cette salle, peu avant la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, rapporte un communiqué du service de presse de la présidence sénégalaise. 
 
Il précise que cette décision a été prise en "reconnaissance de l’œuvre impérissable de Bruno Diatta et de ses bons et loyaux services" à son pays.
 
L’Etat et la République du Sénégal ont perdu en Bruno Robert Louis Diatta, décédé le 21 septembre dernier, à l’âge de 69 ans, "un gardien du temple", a déclaré le président de la République lors de ses obsèques, à l’occasion desquelles il avait annoncé sa décision de rebaptiser la salle du conseil des ministres du nom de son défunt chef du protocole.
 
"Je témoigne que plus qu’un chef du protocole, j’ai perdu en toi un conseiller émérite, un émissaire habile des missions délicates, un messager honnête, avenant et digne de confiance, un sherpa clairvoyant dont la lanterne flamboyante balisait les chemins improbables", déclarait Macky Sall.
 
Après des études de Science politiques à Toulouse et à l’École nationale d’administration (ENA), Bruno Diatta est entré en 1977 à la présidence de la République du Sénégal, en qualité d’adjoint au chef du protocole. Un an plus tard, il en est devenu le patron, avec rang de ministre-plénipotentiaire.

Il a occupé ce poste 40 ans durant, d’abord pendant les trois dernières années au pouvoir de Léopold Sédar Senghor, le père de l’indépendance du Sénbégal (1960-1980), ensuite sous les présidences d’Abdou Diouf (1980-2000), Abdoulaye Wade (2000-2012) et Macky Sall (depuis 2012).

Pour remplacer Bruno Diatta, le président de la République, par décret N°1867 du 28 septembre 2018, a nommé Cheikh Tidiane Sall, ambassadeur, chef du protocole de la présidence de la République.

BK/ASG