Lutte contre la drogue : Aly Ngouille Ndiaye prône une réponse holistique
APS
SENEGAL-SOCIETE

Lutte contre la drogue : Aly Ngouille Ndiaye prône une réponse holistique

Dakar, 26 juin (APS) - La réponse au caractère complexe et multidimensionnel de la drogue devra être holistique et concerner, entre autres, la prévention et la réduction des risques, a indiqué mardi le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.
 

’’En raison du caractère complexe et multidimensionnel de la drogue, la réponse doit être holistique et concerner aussi bien la prévention, la répression, la prise en charge médicale, la réduction des risques et la réinsertion socio-économique’’, a-t-il déclaré, lors de la cérémonie de lancement officiel de la semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation contre les drogues à Dakar. 

 
La semaine a été lancée à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de lutte contre la drogue, axée sur le thème ’’Ecoutez d’abord’’. Au niveau national, la journée est célébrée sur le thème : "Le Plan stratégique national de lutte contre la drogue, une réponse globale’’. 
 
Selon le ministre de l’Intérieur, cette journée constitue une importante occasion de sensibiliser largement la population aux dangers auxquels s’exposent les consommateurs de la drogue. Elle permet aussi de mesurer les progrès réalisés par le Sénégal, dans la prévention et la lutte contre la drogue. 
 
M. Ndiaye a estimé qu’en raison de ses conséquences négatives sur le plan tant économique, social que sanitaire, la drogue interpelle tous les citoyens et devra faire l’objet d’une prise en charge concertée et vigoureuse. 
 
Cela permettra, selon lui, de préserver le pays de l’instabilité, du ralentissement économique, du désespoir des familles et de l’augmentation des dépenses de santé dans la prise en charge des consommateurs de drogue. 
 
Le ministre de l’Intérieur a par ailleurs soutenu que l’élaboration du Plan stratégique national de lutte contre la drogue a reçu un écho favorable sur le plan international. D’après lui, cela démontre que le pays reste un modèle dans ce domaine et continue d’honorer son rang dans le concert des nations. 
 
Il a toutefois reconnu que le problème de la drogue restait actuel et très préoccupant, en dépit de tous les efforts consentis par les pouvoirs publics et de l’importante contribution de la société civile.
 
’’Nous saisissons cette opportunité pour lancer encore une fois de plus, un appel solennel aux autorités pour un soutien conséquent aux organisations de la société civile engagées dans la lutte contre la drogue’’, a pour sa part souligné le représentant de la société civile, Cheikh Diop.
 
En intervenant dans la prévention et la prise en charge communautaire des consommateurs de drogue, ‘’sans moyen commis à la dimension de leur mission’’, la société civile est parfois confrontée à des difficultés, a-t-il déclaré. 
 
Pour lui, cela explique le caractère ponctuel et éphémère de ses interventions et des limites dans cette lutte.

AMN/ASG/OID