‘’La rédaction administrative au Sénégal’’ : un
APS
SENEGAL-ADMINISTRATION-EDITION

‘’La rédaction administrative au Sénégal’’ : un "guide" pour un large public

Dakar, 27 déc (APS) - Le juriste sénégalais Meissa Diakhaté vient de publier la deuxième édition de son ouvrage "Méthodologie de la rédaction administrative", paru il y a quelques années aux éditions Khadimal Moustapha.
 

Publiée sous le titre "La rédaction administrative au Sénégal", cette seconde édition, revue et augmentée, se veut, comme la première, "un précieux outil".

Il peut en effet être d’une remarquable utilité pour les cadres et les agents de l’administration publique, les collectivités locales et les établissements publics, les stagiaires des écoles nationales de formation, les étudiants et les candidats aux concours administratifs.

Son intérêt ainsi que son utilité sont d’ailleurs mis en exergue par le préfacier Pr Ismaïla Madior Fall, agrégé de droit public et science politique.
 
Selon lui, " on est, en l’occurrence, en présence d’un livre qu’on hésite, du fait de son caractère multidimensionnel, à qualifier de+manuel+, de +guide+, de +lexique+ ou plus simplement de +vadémécum+". "Incontestablement, toutes ces dénominations lui conviendraient puisqu’il est, en vérité, à la fois tout cela", souligne t-il.
 
Pr Fall relève que "les questions qu’il agite ont la fausse réputation d’être simples et connues de tous", alors qu’"il n’en rien".
 
Il a plaidé pour "une grande diffusion" du livre qui s’adresse à un "public sans limite qui va du simple citoyen au ministre de la République en passant par les élèves, les étudiants, les auditeurs des écoles et instituts de formation, les agents de l’Etat et des administrations locales et professionnelles".
 
Dans l’avant-propos, le directeur du Bureau Organisation et Méthodes (BOM), Ibrahima Ndiaye, relève lui aussi la pertinence du livre à la lecture duquel "émergent deux appréciations majeures : une ambition noble et un impact certain".
 
Pour lui, il s’agit d’"un bel exemple d’efforts de normalisation administrative qu’il convient de magnifier et d’encourager". Il ajoute que ’’techniquement, c’est une véritable+note de méthode+ sur la communication performante au sein des administrations publiques, qu’elles soient centrales, déconcentrées et décentralisées".
 
Riche de 255 pages, contre 193 pour la première édition, le livre comprend quatre chapitres. Le premier aborde le style administratif, dont il rappelle le fondement, les caractères, l’expression et le contenu.
 
Dans le troisième chapitre, objet des documents administratifs, Meissa Diakhaté examine les questions relatives à la présentation administrative, les documents d’information et de témoignage, les documents d’injonction et les documents de transmission.
 
Le dernier chapitre consacrée à la légistique aborde deux sujets : la typologie des textes normatifs et la rédaction des textes normatifs.
 
Titulaire d’un doctorat public de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), Meissa Diakhaté a été auditeur de l’Académie internationale de Droit constitutionnel, en Tunisie, de l’Institut international des Droits de l’homme de Strasbourg.

Il a été également membre de l’étude en groupe sur l’audit parlementaire des finances publiques (systèmes Westminster Scandinaves, francophones). 
 
En plus d’un master en management international (Horizons University-Paris, 2007), il a aussi un diplôme d’aptitude aux fonctions d’inspecteur de l’Education et de la Formation (1997 ; 2002) et un certificat en didactique des mathématiques et sciences (CEMASTEA-Nairobi, Kenya, 2006).
 
L’auteur jouit en outre d’une riche expérience professionnelle, comme maître de conférences titulaire en droit public à l’UCAD, conseiller en organisation au Bureau organisation et méthodes (BOM), directeur des études et des statistiques (Rectorat-UCAD), formateur associé à l’Ecole nationale des Officiers d’Active.

ASG/OID