La Grande Mosquée de Karantaba bientôt réceptionnée (ministre)+Cette dépêche annule et remplace la précédente+
APS
SENEGAL-ISLAM-INFRASTRUCTURES

La Grande Mosquée de Karantaba bientôt réceptionnée (ministre)+Cette dépêche annule et remplace la précédente+

Karantaba (Sédhiou), 3 fév (APS) - Le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, a réaffirmé vendredi l’engagement de l’Etat de finir les travaux de réhabilitation de la Grande Mosquée de Karantaba classée patrimoine historique par l’UNESCO, avant le 11 mai prochain, date du Gamou annuel de ce village considéré comme l’un des principaux foyers religieux de la Casamance.
 
‘’C’est une mosquée qui date de 1340. L’Etat s’est engagé à la réhabiliter dans le cadre d’un programme de réhabilitation des lieux de culte et de mémoire du Sénégal. Nous allons tout faire pour finir les travaux avant le Gamou annuel de ce village prévu en mai prochain’’, a assuré Mbagnick Ndiaye.
 
Le ministre de la Culture et de la Communication s’exprimait vendredi à Karantaba, dans le département de Goudomp (région de Sédhiou) au cours d’une visite destinée à constater de visu l’état d’avancement des travaux de réhabilitation de ce lieu de culte. 
 
Accompagné de plusieurs membres de son cabinet dont le directeur du patrimoine bâti Abdoul Aziz Guissé et Racine Senghor, il a rendu visite à l’imam de la Grande Mosquée et au chef du village de Karantaba, avant d’être reçu par la communauté des Oulémas manding de la localité.
 
Plusieurs séances de prières et de récital de Coran ont été tenues par les dignitaires religieux de Karantaba, les femmes et les talibés des différentes écoles coraniques pour Mbagnick Ndiaye, ‘’porteur d’un message du chef de l’Etat’’, avant la prière à la Grande Mosquée de Karantaba.
 
‘’Karantaba est l’un des premiers foyers religieux du Sénégal fondé en 1222 avec une mosquée construite depuis 1340. Nous avons échangé avec les autorités religieuses de ce village réputé pour l’enseignement coranique et sa longue pratique musulmane’’, a poursuivi Mbagnick Ndiaye.
 
Les travaux d’agrandissement et de modernisation de l’ancienne mosquée sont en cours et seront réalisés suivant un plan architectural qui préserve la veille bâtisse.
 
‘’Tout est en train d’être mis en œuvre pour finir les travaux avant le grand Gamou annuel de ce foyer religieux prévu le 11 mai. Nous avons prévu aussi de construire une morgue, des toilettes modernes, une grande salle de prière pour les femmes et si possible de faire d’autres minarets’’, a insisté Mbagnick Ndiaye.
 
‘’Nous sommes très sensibles après cet accueil des populations qui ont beaucoup prié pour le chef de l’Etat. Nous sommes impressionnés par ces femmes et ces enfants qui ont émis des souhaits de succès pour le président Sall et son gouvernement’’, a-t-il fait observer.
 
En début d’après-midi, Mbagnick Ndiaye, en compagnie des autorités administratives et locales de la région de Sédhiou, s’est rendu à Banghère, une autre cité religieuse de la Casamance pour ‘’constater de visu’’ le déroulement des chantiers de la grande mosquée de ce foyer chérifien, dont les travaux de réhabilitation et d’agrandissement sont aussi financés par l’Etat. 

MTN/ASG