La première édition du Prix du Leadership local lancée à Sédhiou
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-DISTINCTION

La première édition du Prix du Leadership local lancée à Sédhiou


Dakar, 11 août (APS) – Le ministre de la Gouvernance territoriale, du développement et de l’Aménagement du territoire, Yaya Abdoul Kane a lancé, vendredi à Sédhiou (sud), la première édition du Prix du leadership local, une initiative de l’ONG Enda Ecopop, en collaboration avec le Programme national de développement local (PNDL) et de l’Association des élus locaux (UAEL), a appris l’APS.


 


 


Cette récompense soutenue par L’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) et ONU Femmes vient valoriser les meilleures pratiques et innovations dans les territoires, rapporte un communiqué du ministère de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du territoire.


Le lancement du Prix du leadership local marque l’ouverture officielle des soumissions de candidatures pour toutes les catégories de distinction et qui seront reçues jusqu’au 30 Septembre prochain, relève la source.



Qui indique qu’un "comité scientifique mis en place analysera les soumissions pour désigner les nominés (collectivités territoriales, journalistes et chercheurs) qui prendront part à la conférence de partage des bonnes pratiques et innovations qui se tiendra les 7, 8 et 9 novembre 2018 à Dakar".



Selon le ministre Yaya Aboul Kane, "le concept du prix tel que proposé s’insère parfaitement dans les nouveaux paradigmes territoriaux qui interpellent la nation sénégalaise, l’Afrique et le monde à travers le PSE, l’Agenda 2063 de l’Union africaine et les Objectifs de Développement durable adoptés par les chefs d’Etat en septembre 2015 à New York".


Yaya Abdoul Kane a estimé que "cet événement capitalise le budget participatif au Sénégal et valorise la mesure des performances des collectivités territoriales initié par son département pour améliorer la gouvernance territoriale".



Pour sa part, le coordinateur exécutif d’Enda Ecopop, Bachir Kanouté a laissé entendre que "le premier enjeu est d’identifier les meilleures pratiques et innovations dans la gouvernance participative pour le développement territorial au Sénégal puis de les offrir en modèles aux autres collectivités".


"Une telle stratégie peut permettre de créer une saine émulation entre collectivités territoriales sénégalaises" a dit M. Kanouté qui ajoute que "cela permettra aussi collectivités territoriales d’échanger leurs expériences en matière de gouvernance territoriale et ainsi inviter l’État améliorer le cadre de la décentralisation et gouvernance".



Pour les collectivités territoriales, les six catégories de prix retenues ciblent les principaux domaines que sont : la participation et engagement des citoyens et communautés dans la gestion publique, la transparence et reddition des comptes dans la gestion, l’inclusion, égalité et équité, l’efficacité et efficience budgétaire. Il y est aussi retenu la solidarité et assistance aux communautés vulnérables et enfin la territorialisation des politiques publiques des politiques publiques et agendas internationaux de développement, nous apprend le communiqué.


 


Qui explique que les trois distinctions concernant la presse seront décernées pour les meilleurs articles de presse, reportage et documentaire sur le processus de décentralisation, développement territorial et démocratie locale.

PON