La précarité, le sous-emploi, la dépendance et la pauvreté
APS
SENEGAL-EMPLOI

La précarité, le sous-emploi, la dépendance et la pauvreté "essentiellement" juvéniles et féminins (officiel)

Dakar, 15 mars (APS) – La précarité, le sous-emploi, la dépendance et la pauvreté sont "essentiellement juvéniles et féminins", a déclaré lundi à Dakar, Gorgui Ndiaye, secrétaire général du ministère de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la Main-d’œuvre.
 
"La précarité, le sous-emploi, la dépendance et la pauvreté sont essentiellement juvéniles et féminins. En atteste, le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus qui est de l’ordre de 10,8%. Selon le genre, les femmes restent plus touchées (16,5%) que les hommes (5,9%)", a-t-il indiqué.
 
M. Ndiaye s’exprimait au cours de l’atelier de partage des résultats des études de la Banque Mondiale sur "le travail des jeunes hommes et femmes pauvres et vulnérables".
 
"Du point de vue de l’âge, les taux de chômage les plus élevés sont observés chez les jeunes, 10.3% pour la tranche d’âge de 15-19 ans, 19.5% pour celle de 20-24 ans et 17.5% pour les jeunes âgés de 25 à 29 ans", a-t-il expliqué.
 
"Ainsi, a-t-il poursuivi, des défis majeurs sont aujourd’hui à relever en ce qui concerne la mise en œuvre de grands engagements politiques pris par les plus hautes autorités du monde en faveur de plus d’inclusion sociale et d’un monde plus juste".
 
Selon lui, l’autonomisation des jeunes et des femmes doit être une réalité palpable, ajoutant : "C’est ce à quoi le Gouvernement s’est engagé avec ses partenaires comme la Banque Mondiale". 
 
M. Ndiaye a estimé que "la prise en charge du genre dans toutes les actions de planification renforcée par le rôle sentinelle du département en charge de la Femme, de la Famille et du Genre marque aujourd’hui l’engagement résolu du Gouvernement à changer de paradigme". 
 
"D’où la réorientation de tous les programmes et projets nouveaux vers cette problématique", a dit M. Ndiaye.

SG/OID/ASB