La Fondation Mame Astou Diankha s’investit dans l’éducation et la santé (présidente)
APS
SENEGAL-RELIGION

La Fondation Mame Astou Diankha s’investit dans l’éducation et la santé (présidente)

Kaolack, 23 fév (APS) - La Fondation Mame Astou Diankha s’investit dans l’éducation et la santé, entre autres actions caritiatives, a confié sa présidente Seyda Aissatou Niass.
 

’’La Fondation Mame Astou Diankha ne se limite pas seulement à l’organisation de ziara mais mène également des activités caritatives’’, a dit à l’APS Seyda Aïssatou en marge de la célébration, samedi, de la quinzième édition de la ziara dédiée à Sokhna Astou Diankha, mère de Cheikh Ibrahima Niass dit Baye Niass.
 

"La fondation a déjà mis en place un grand daara pour contribuer à l’instruction islamique et à l’éducation religieuse des enfants’’, souligne-t-elle notant qu’elle a aussi initié plusieurs journées de consultation gratuite dans les daaras et au profit des populations sénégalaises.
 
Pour elle, cette ziara "est l’occasion de revisiter et de faire connaître la vie de Mame Astou Diankha qui était une femme très pieuse et très valeureuse dans le but d’inciter les femmes d’aujourd’hui à prendre exemple sur elle".
 
La Fondation a des sections implantées un peu partout à travers le monde, a dit Seyda Aissatou affichant sa ’’fierté’’ face à la forte mobilisation de la communauté niasséne pour rendre hommage à son homonyme.
 
L’édition 2020 de la ziara rehaussée par la présence du vice-khalife Mahi Niass, a été célébrée sous le thème : ’’La vie et l’œuvre de Mame Eladji Abdoulaye Niass’’, père de Cheikh Ibrahima Niass dit Baye Niass.
 
Le conférencier Cheikh Aboubacar Ba Atidjani est revenu sur les origines du nom de famille "Niass", les différents voyages de Mame Abdoulaye Niass notamment à Fez, au Maroc, et ses relations avec les différents chefs religieux du Sénégal et d’ailleurs. 
 
AFD/AMD/OID