La directrice nationale d’ONU-Femmes plaide pour un
APS
SENEGAL-FEMMES

La directrice nationale d’ONU-Femmes plaide pour un "développement inclusif"

Louga, 10 déc (APS) - La directrice nationale de l’entité des Nations unies pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes (ONU-Femmes), Dieynaba Wane Ndiaye, a plaidé samedi à Louga pour un "développement inclusif" qui prenne en compte toutes les composantes de la population, en particulier les femmes et les personnes handicapées.
 
"Un pays ne peut se développer en laissant de côté les femmes et les handicapés", a affirmé Mme Ndiaye plaidant’’pour un développement inclusif prenant en compte toutes les composantes de la société’’.
 
Elle intervenait à l’occasion de la cérémonie officielle de lancement des manifestations marquant la célébration des 16 jours d’activisme pour l’éradication des violences faites aux femmes.
 
La journée de mobilisation et de sensibilisation sur les violences faites aux femmes a été marquée par un panel et une randonnée pédestre sur le thème : "Ne laissons personne derrière, mobilisons-nous pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles".
 
"La violence dans la société est plus sentie chez les femmes et une forte mobilisation doit être menée pour la combattre", a déclaré Mme Wane, insistant sur le drame vécu par certaines femmes victimes de viols et des petites filles précocement mariées.
 
Selon elle, l’éradication des violences contre les femmes est un préalable à leur intégration sur le tissu économique du pays. Elle a salué les efforts menés par les associations de femmes de la région pour combattre les mariages précoces surtout dans le département de Linguère où ce phénomène est courant.
 
Conformément aux vœux des Nations Unies, cette journée a pris en compte toute les composantes de la société avec la participation des personnes handicapées qui ont profité de cette tribune pour exprimer les maux dont elles souffrent.
 
Mahfouz Ka, président de l’association départementale des personnes vivant avec un handicap a invité les autorités à penser à ses camarades lors de l’attribution des parcelles.

AMD/ASB/ASG