La deuxième phase du PUDC va mobiliser 300 milliards, selon Macky Sall
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT

La deuxième phase du PUDC va mobiliser 300 milliards, selon Macky Sall

Kaolack, 21 sept (APS) – Le président de la République, Macky Sall, a annoncé, lundi, que 300 milliards de francs CFA seront mobilisés pour la seconde phase du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).
 
La moitié de cette enveloppe sera financée par la Banque africaine de développement (BAD), a-t-il précisé, à l’occasion du lancement, à Kaolack, de la seconde phase de ce programme, qui va concerner les régions méridionales et porter notamment sur l’allégement des travaux des femmes, un volet qui a déjà nécessité 6 milliards de francs CFA. 
 
‘’Les passations de marché sont faites et bientôt le PUDC va reprendre ce travail et on aura davantage de postes de santé et de pistes rurales’’, a promis le chef de l’Etat.
 
Il a rappelé que les autres composantes de ce programme sont l’électrification rurale, l’hydraulique rurale et les pistes de désenclavement.
 
Selon lui, ‘’ce programme d’une extrême importance va régler le problème de l’équité sociale et va soutenir les femmes en milieu rural’’. 
 
Il a signalé que la Banque islamique de développement (BID) fait partie de ses bailleurs, félicitant le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale et le directeur général du PUDC.
 
Il s’est réjoui de ce que le matériel prévu est fabriqué par une entreprise sénégalaise, la SISMAR (Société industrielle sahélienne de mécaniques, de matériels agricoles et de représentations) qui emploie des ingénieurs et des techniciens nationaux. 
 
Selon un document du PUDC, la typologie des équipements ainsi que la grille de répartition sont en conformité avec les besoins des populations bénéficiaires et sont adossées aux vocations agro économiques des zones d’intervention.
 
Faisant le bilan de son séjour de trois jours dans les régions du centre du pays, le président Sall s’est dit fier de ce qu’il a vu. Pour lui, ‘’le concept de bassin arachidier est devenu le bassin agricole avec la diversification des cultures’’. 

AMD/ASG