La caravane du service public à Louga, des bureaux relais installés pour rapprocher l’administration de ses usagers
APS
SENEGAL-ADMINISTRATION-MODERNISATION

La caravane du service public à Louga, des bureaux relais installés pour rapprocher l’administration de ses usagers

Louga, 12 nov (APS) - La deuxième phase de la caravane du service public a été lancée jeudi à Louga, sous l’égide du ministère de la Fonction publique et du Renouveau du service public dont l’ambition est d’arriver par ce biais à une déconcentration des services offerts aux citoyens, a constaté l’APS.

"Nous sommes à Louga avec tous les services du ministère de la Fonction publique pour aider les fonctionnaires résidant à Louga. L’objectif est d’aider à la déconcentration des services offerts" aux usagers, a expliqué le coordonnateur du Programme d’appui à la modernisation du service public (PAMA), Amadou Diallo.
 
M. Diallo s’entretenait avec des journalistes en marge de la cérémonie marquant le lancement à Louga de la deuxième édition de la caravane du service public, une initiative démarrée en février dernier par les régions de Kaffrine, Kaolack et Fatick. 
 
A l’occasion de cette cérémonie présidée par l’adjointe au gouverneur de Louga en charge des affaires administratives, Awa Ndiaye Diop, il a été procédé à l’installation de bureaux relais pour délocaliser la délivrance de certaines offres de services publics en vue de mieux rapprocher l’administration de ses usagers.
 
"La mission première du PAMA est de rapprocher l’administration des administrés. Nous en avons profité pour installer les bureaux relais de Louga qui seront opérationnels sous peu", a dit Amadou Diallo.
 
Le coordonnateur du PAMA a rappelé que "les usagers se déplaçaient jusqu’à Dakar uniquement pour vérifier l’état d’avancement de leurs dossiers. Souvent, ce sont des enseignants qui ferment leurs classes (...)’’, ce qui "impacte sur le quantum horaire".
 
Avec ces bureaux relais installés, "les temps de traitement seront réduits, il ne sera plus nécessaire pour l’agent de l’Etat de se déplacer puisque les informations utiles aux dossiers d’avancement des fonctionnaires seront disponibles sur place", a-t-il expliqué.
 
Dans un document remis à des journalistes, il est indiqué qu’à partir de ces bureaux-relais, l’usager pourra aussi s’informer sur sa situation administrative, déposer des compléments de dossiers, bénéficier de projets d’actes d’avancement d’échelon ou s’informer sur l’admission à la retraire ou sur la radiation d’agents décédés en activité. 
 
Les agents de l’Etat pourront aussi par ce biais s’inscrire sur la plateforme des demandeurs d’emploi de la Fonction publique, a-t-il signalé.
 
"Le dépôt physique n’est plus nécessaire pour prétendre à un emploi au niveau de la Fonction publique. Au niveau de la gouvernance de Louga, l’agent préposé pourra aider les demandeurs à s’inscrire et à disposer d’un numéro pour prétendre à être recruté au niveau de la Fonction publique", a indiqué M. Diallo. 

SK/BK/ASG