APS
SENEGAL-SOCIETE

"Risques d’effondrement" de la MAC de Fatick et du fort B (Observateur des lieux de privation de liberté)

 
Fatick, 17 avr (APS) - L’observateur national des lieux de privation de liberté (ONLPL), Josette Marceline Lopez Ndiaye a alerté mardi sur les sérieux "risques d’effondrement" qui pèsent sur la maison d’arrêt et de correction (MAC) de Fatick et la maison d’arrêt pour enfants de Hann (Dakar), deux édifices dans un état de ’’délabrement avancé’’.
 
"Pour la MAC de Fatick, on nous a signalé que les murs sont sur le point de s’effondrer, pour la prison pour mineurs de Hann, le fort B, j’ai entendu que le mur est en train de vouloir s’effondrer aussi", a alerté Mme. Lopez.
 
Elle s’entretenait avec la presse au terme d’un comité régional de développement (CRD) axé sur les missions et fonctionnement de l’ONLPL.
 
’’Au-delà de ces deux lieux de privation de liberté, il faut dire que toutes les prisons du Sénégal sont dans un état de vétusté et effectivement, elles ne sont pas à l’abri d’effondrement’’, a-t-elle indiqué.
 
Mme Ndiaye a rappelé que ’’toutes les prisons du Sénégal étaient d’anciennes écuries de chevaux à l’époque coloniale et ont été transformées en maisons d’arrêt et de correction (MAC)’’.
 
’’Donc, vous vous rendez compte de l’ancienneté de ces bâtiments, il est certain que ces prisons sont toutes dans un état vétuste’’, a-t-elle déploré, invitant, ’’les autorités étatiques à construire de nouvelles prisons’’.
 
’’Concernant les lieux de privation de liberté, vraiment, tout est vieux, tout est à refaire, vraiment tout’’, a-t-elle plaidé, insistant sur le caractère urgent de cette option.
 
’’Il faut reconstruire les prisons, l’Etat doit avoir une réaction rapide pour remédier à cette situation sans quoi les risques d’effondrement continueront de peser sur ces vieux lieux de privation de liberté’’, a-t-elle prévenu.
 
En mission dans la région jusqu’à vendredi, Josette Marceline Lopez Ndiaye se rendra à la MAC de Fatick pour rencontrer les prisonniers mais aussi pour constater les risques d’effondrement qui pèsent sur ce bâtiment colonial.
 
L’Observatoire national des lieux de privation de liberté (ONLPL) a pour mission de veiller au respect des droits fondamentaux des personnes en détention.
 
 

AB/MD/BK