L’association des ONG internationales satisfaite de son bilan
APS
SENEGAL-SOCIAL

L’association des ONG internationales satisfaite de son bilan

Dakar, 19 déc (APS) - La présidente de l’Association des ONG internationales agréées au Sénégal (ONGIS), Elena Bonametti, a tiré mercredi à Dakar, "un bilan tout à fait positif’’ de l’action de ces organisations pour l’année 2018, soulignant que les structures concernées sont prêtes à rallier leurs efforts pour accroître leur investissement social au Sénégal.
 
"Le bilan de l’ONGIS est un bilan tout à fait positif parce que nous avons pu avancer un certain nombre de programmes de l’agenda" arrêté au Sénégal, a-t-elle dit en marge d’une assemblée générale annuelle.
 
"Nous comptons rallier les efforts de tout un chacun pour accroitre l’investissement social très important fait partout au Sénégal par toutes les ONG", a indiqué Bonametti. 
 
Les structures membres de l’Association des ONG internationales agréées au Sénégal "ont non seulement leurs sièges nationaux au Sénégal, mais aussi leurs sièges internationaux et régionaux, ce qui attire beaucoup de talents de la sous-région avec bien sûr des retombées économiques très importantes pour le pays", a-t-elle souligné. 
 
Selon Mme Bonametti, l’assemblée générale tenue ce jour "est une opportunité pour revenir sur les acquis et rengager les membres pour insuffler une nouvelle dynamique qui peut permettre à l’organisation d’aller de l’avant (...)’’.
 
Elle a par exemple évoqué "la création d’une IPM affaires ONG qui va permettre aux staffs des ONG d’avoir accès à des soins de meilleure qualité et l’opportunité d’être plus visibles auprès du public sénégalais". 
 
"Les ONG ne sont pas politisées, mais elles sont là en accompagner l’Etat pour le bien-être des populations", a-t-elle assuré, saluant "l’accompagnement de la presse dans la vulgarisation des efforts consentis par les ONG au Sénégal".
 
"Nous œuvrons dans le domaine de la santé, de l’éducation (…) et du respect des principes de bonne gouvernance ainsi que pour l’amélioration des conditions de vie des populations", a-t-elle fait valoir.
 
 


DS/BK/AKS