L’Ile de France décidée à relancer sa coopération décentralisée avec le Sénégal (Valérie Pécresse)
APS
SENEGAL-FRANCE-COOPERATION

L’Ile de France décidée à relancer sa coopération décentralisée avec le Sénégal (Valérie Pécresse)

Dakar, 09 avril (APS) – La présidente de la région Ile de France, Valérie Pécresse, a réaffirmé, mardi, sa volonté de relancer la coopération décentralisée entre la collectivité qu’elle dirige depuis 2015 et le Sénégal.
 
’’L’Ile de France a décidé de relancer sa coopération décentralisée de manière beaucoup plus ciblée sur un certain nombre de pays (…) et dans les pivots de cette coopération internationale, nous avons identifié le Sénégal’’, a-t-elle déclaré lors d’un point de presse.

L’Ile de France, région parisienne, 12 millions d’habitants, est également la première région de France qui réalise à peu près trente pour cent de la richesse du pays.

Valérie Pécresse de séjour à Dakar depuis lundi, dit s’être longuement entretenu ce mardi avec le président Macky Sall et avec des ministres du nouveau gouvernement pour évoquer les pistes concrètes à développer ensemble.
 
Il en était ainsi de ’’l’urbanisme de Dakar, l’objectif zéro déchets du président Macky sall, la végétalisation des paysages, la lutte contre la pollution’’, a-t-elle listé entre autres, précisant que ’’ce sont des domaines dans lesquels l’île de France a une expertise’’.
 
’’Nous travaillons aussi sur la question des transports. L’île de France transporte 8 millions de franciliens tous les jours. Donc nous avons là aussi une expertise sur tout ce qui est transport propre’’, a-t-elle ajouté.
 
Sur ce point, ’’le président Macky sall m’a confié sa volonté notamment à Dakar, mais aussi dans la ville nouvelle de Diamniadio, de travailler sur les transports ultra modernes’’, a-t-elle renseigné.
 
La formation professionnelle et les questions liées aux conditions des femmes ont également été au cœur des discussions avec le chef de l’Etat, a fait savoir lé présidente de l’île de France.
 
Valéresse Pécresse a souligné par ailleurs avoir longuement discuté avec le président du Comité olympique sénégalais de ’’tous les partenariats possibles’’ à nouer ’’dans ce domaine’’.
 
’’Vous aurez les Jeux olympiques de la jeunesse en 2022, nous aurons les Jeux olympiques et paralympiques en 2024. Ça veut dire qu’ensemble, nous devons identifier tous les métiers clés et formations clés pour réussir ces rencontres, ces grands événements sportifs’’, a-elle indiqué.
 
A l’en croire, ’’si Dakar veut devenir demain un (lieu) d’organisation de grands événements, une ville d’organisation du tourisme d’affaire, il peut le faire en partenariat avec l’île de France qui, selon elle, est la première ville du tourisme d’affaire au monde et une grande ville d’organisation de grands événements sportifs’’.
 
Valérie Pécresse a annoncé la tenue d’une conférence ’’investir au Sénégal avec tous les amis du Sénégal de l’île de FRance dans les jours à venir ’’pour justement monter tous ces projets, tous ces beaux partenariats’’.
 
’’Vous l’avez compris, on est dans une logique très concrète (…) dès demains, nous voterons, avec l’association COREDIA , une subvention pour construire à Diawara (département Bakel) un lycée’’, a annoncé Valérie pécresse.
 

MK/OID/AKS