L’Etat invité à veiller à une distribution correcte de l’eau
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE-CONSOMMATION

L’Etat invité à veiller à une distribution correcte de l’eau

Dakar, 1er juil (APS) – Sos Consommateurs réagit dans un communiqué aux pénuries d’eau à Dakar, en demandant à l’Etat du Sénégal d’assurer "un approvisionnement correct" de la capitale sénégalaise en eau, "dans les plus brefs délais".

 
Cette association sénégalaise de défense des consommateurs dirigée par l’avocat Massokhna Kane "demande à l’État du Sénégal (…) de prendre toutes les dispositions nécessaires pour un approvisionnement correct en eau, dans les plus brefs délais".

A la suite de "la recrudescence des pénuries" d’eau, elle réclame aux autorités sénégalaises "un audit et une revue du contrat d’affermage signé avec la SDE", la Sénégalaise des eaux, la société chargée de la distribution de l’eau à Dakar et dans d’autres villes du pays.
 
"Depuis plusieurs semaines, certains quartiers de la capitale sénégalaise, ainsi que plusieurs localités situées dans d’autres régions sont [privés] du liquide précieux par la Sénégalaise des eaux", constate SOS Consommateurs.
 
"Cela devient un véritable casse-tête pour les populations vivant dans certains quartiers de la capitale", s’indigne-t-elle, citant les Parcelles assainies, Ouakam, les HLM de la Patte d’oie et la cité Comico de Yeumbeul parmi les zones affectées par les pénuries d’eau.
 
"Malgré les plaintes (…) des populations, la SDE semble incapable de fournir un service de qualité aux usagers privés de cette denrée précieuse", ajoute SOS Consommateurs.

"Une faute" 
 
Les récurrentes coupures d’eau sont, selon elle, la conséquence d’"une faute inexcusable qui doit entraîner une remise en cause du contrat d’affermage liant le Sénégal à la SDE", laquelle "devrait bénéficier de l’expertise et des capacités techniques du groupe Bouygues (France), dont elle est une filiale". 
 
"L’Etat doit s’assurer du respect des obligations contractuelles en matière d’investissement pour un secteur aussi stratégique que l’alimentation des populations en eau potable", ajoute Sos Consommateurs.

"La demande s’accroît. Et la production ne suit pas le rythme de la demande", a expliqué à Radio-Sénégal le directeur de la communication de la SDE, Ndiaya Diop.
 
Les pénuries d’eau sont causées par des "des travaux de raccordement" que la Sénégalaise des eaux est en train de faire faire sur ses installations, a-t-il ajouté.
 
Ndiaya Diop assure que la SDE a identifié "des points bas où les populations peuvent aller s’approvisionner", en attendant la fin des travaux.

Selon lui, l’Office des forages ruraux a mis à la disposition de la Sénégalaise des eaux des camions-citernes chargés de ravitailler les quartiers affectés par les pénuries.


ESF