L’emploi des jeunes et le financement de leurs projets demeurent une grande difficulté (ministre)
APS
SENEGAL-SOCIETE-JEUNESSE

L’emploi des jeunes et le financement de leurs projets demeurent une grande difficulté (ministre)



Mbour, 4 août (APS) – Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, a affirmé mercredi, à Mbour (ouest), que la question de l’emploi des jeunes et du financement de leurs projets demeurent la plus grande difficulté du Sénégal.



Toutefois, a indiqué Mame Mbaye Niang, "l’orientation du président de la République, Macky Sall par rapport à la jeunesse est claire, puisque basée sur une vision
qui a pour finalité de porter le Sénégal vers l’émergence".


Présidant la cérémonie officielle de démarrage des activités de l’édition 2016 des vacances citoyennes dans le département de Mbour, M. Niang a signalé que le chef de l’Etat "a proposé des solutions et a mis à la disposition des jeunes une enveloppe de trois milliards de francs CFA".


 


Puisque, malgré la mise en place de projet comme le programme d’appui et de promotion de l’emploi des jeunes (PAPEJ), le programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC), du fonds de garantie à l’investissement public (FONGIP), l’Agence nationale d’insertion et de développement agricole (ANIDA), entre autres, "les procédures sont très difficiles, alors que certains jeunes s’impatientent", a-t-il relevé.


Alors, pour faciliter l’obtention de financement des jeunes, "même si la bancabilité des projets est une chose normale", la jeunesse porte beaucoup d’espoirs sur le chef de l’Etat et il appartient à l’Etat de d’endosser les risques, ne serait-ce que pour la réussite de la jeunesse, a dit M. Niang.


"(...) le président de la République a également mis 10 milliards de francs CFA à la disposition des jeunes et des femmes, à travers le vote d’une loi de finance rectificative", a rappelé le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne.


"Il n’y a pas de parti pris dans l’octroi des financements. Tout le monde est concerné. En politique...Les jeunes peuvent garder l’espoir puisque le président a mis le pays sur la voie du développement parce que les projets qu’il propose répond aux difficultés des populations", a fait valoir M. Niang.


Au cours de cette cérémonie de lancement des activités des vacances citoyennes dont le thème porte sur "Engagement républicain des jeunes pour l’émergence", des divergences entre jeunes de différentes tendances politiques ont failli gâché la fête. 


En effet, chacun des camps avait voulu démontrer la force de mobilisation de son leader, rendant difficile l’accès du ministre et de sa délégation au présidium. Il a fallu plus d’une demi-heure d’appel au calme du ministre et l’ingéniosité des artistes pour que la situation soit maîtrisée.


 


ADE/PON