L’ASP mettra en place un ’’corps spécial, sous peu’’ (DG)
APS
SENEGAL-SECURITE-REFORME

L’ASP mettra en place un ’’corps spécial, sous peu’’ (DG)

Thiès, 25 août (APS) - L’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP) mettra en place, ’’sous peu’’, ’’un corps spécial’’, a annoncé mercredi à Thiès, Biram Faye, son directeur général.
 
’’Sous peu, conformément à l’instruction donnée par le chef de l’Etat, nous allons mettre en place effectivement ce corps spècial, au profit de ces jeunes engagés civils volontaires’’, a notamment dit Biram Faye, au terme d’un comité départemental de développement (CDD).
 
La rencontre qui s’était tenue à la préfecture de Thiès, était l’occasion pour l’ASP de lancer de nouveaux outils de gestion de la sécurité de proximité dans le cadre d’un projet pilote ciblant 15 communes et autant de départements, dont Thiès et Khombole.
 
La décision de créer ce corps spécial a été prise le 20 janvier dernier par le président de la République, a rappelé le DG de l’ASP.
 
Un atelier s’est tenu dans ce sens avec la participation de tous les acteurs, et les conclusions sont entre les mains des autorités compétentes, a-t-il renseigné.
 
Dotés d’un statut d’engagés civils volontaires, les assistants à la sécurité de proximité ont été recrutés en 2013, pour une durée de deux ans, renouvelable une fois, après évaluation du service effectué, a-t-il rappelé. 
 
Au bout de quatre ans, ils avaient bénéficié d’une ’’prolongation exceptionnelle’’ de la part du Chef de l’Etat.
 
’’Ils sont des jeunes à la fleur de l’âge qui ont accepté de servir leur nation, sans contrepartie financière’’, a-t-il dit. 
 
’’En reconnaissance de cet engagement, patriotique, civil et volontaire, a poursuivi Biram Faye, le président a pris la décision de mettre en place un corps spécial pour la pérennisation du modèle ASP, qui est devenue une référence dans la sous-région et dans le monde, mais également pour la garantie de leur emploi’’.
 
Il a souligné le ’’maillage institutionnel national’’ des ASP, au nombre de 10.000, à l’origine.
 
M. Faye qui a qualifié la mise en place de ce corps spécial de ’’transition importante’’, a assuré lors des discussions que les salaires et les conditions du nouveau corps ’’améliorés’’, tout comme leurs statuts seront revus. ’’Ce ne sera pas pour longtemps’’, a-t-il relevé.
 
Il a insisté sur le caractère apolitique de leur recrutement, au sujet duquel il a été interpellé par un participant.
 
’’Il ne peut y avoir de politique dans le recrutement’’, qui est mené, selon lui, par des commissions neutres et indépendantes. ’’Il n’y a pas de politique dans les tâches qui leur sont confiées’’, a-t-il aussi fait prévaloir.
 
L’Agence est liée par des conventions aux entités dans lesquelles les ASP sont affectés, a-t-il expliqué.

ADI/OID