L’ARTP veut promouvoir un service de qualité
APS
SENEGAL-TELECOMMUNICATIONS

L’ARTP veut promouvoir un service de qualité


Dakar, 24 déc (APS) - L’Autorité de régulation des télécommunications et de postes (ARTP) a procédé jeudi au lancement officiel de sa stratégie 2021-2023 dont l’objectif est de permettre aux consommateurs de ’’bénéficier pleinement des services de communications électroniques avec une qualité conforme aux standards internationaux’’.

’’La stratégie 2021/2023 d’amélioration continue de la couverture et de la qualité des services de communications électroniques au Sénégal a pour objectif de permettre aux consommateurs, quelle que soit leur localisation géographique, de bénéficier pleinement des services de communications électroniques avec une qualité conforme aux standards internationaux’’, a indiqué Abdoul Ly, directeur général de l’ARTP.



M. Ly, s’exprimait en présence des directeurs des opérateurs Sonatel, Free et Expresso, a souligné qu’’’en dépit des efforts consentis par les opérateurs pour le déploiement des réseaux, des problèmes de couverture et de qualité sont encore notés dans de nombreuses localités du pays, en témoignent les nombreuses plaintes reçues des consommateurs’’.



Il a souligné que ’’plus que jamais, ces services sont devenus incontournables dans toutes nos activités économiques, sociales et professionnelles, et cela fait que les consommateurs sont devenus plus exigeants quant à la qualité de service qui leur est délivrée’’.


Cette stratégie est principalement orientée autour de quatre axes clairement identifiés, dont celui relatif au parachèvement "du dispositif réglementaire et organisationnel de suivi de la qualité de service".

Le DG de l’ARTP a également cité "la mise à niveau technique des dispositifs de contrôle de l’ARTP", "l’amélioration de la transparence du marché et la satisfaction des consommateurs et du suivi dynamique du déploiement des réseaux’’.



Il a rappelé l’importance de la place occupée par les services de communications électroniques dans l’économie sénégalaise, au vu de leur contribution au PIB et à la création d’emplois directs et indirects.

’’C’est pour cette raison qu’ils ont été identifiés par les autorités comme levier de croissance des autres secteurs prioritaires pour l’atteinte des objectifs de développement et d’amélioration des conditions de vie des populations’’, a t-il ajouté.


Le directeur général de la Sonatel, Sékou Dramé, a pour sa part déclaré que ’’les réseaux doivent être disponibles et rapides’’.

’’Nous accueillons positivement cette initiative de l’ARTP. La qualité de service est une priorité pour la Sonatel. D’importants
investissements ont été faits pour l’amélioration de nos services’’, a t-il dit.


Le Directeur général de Free, Mamadou Mbengue, a lui fait part de sa détermination à assurer un service de qualité.

’’Nous sommes déterminés à assurer la qualité des services. Nous avons modernisé et transformé nos plateformes facturation et sms, ce qui a permis d’améliorer la qualité des réseaux’’, a-t-il relevé.

M. Mbengue a réitéré la disponibilité de son entreprise à déployer son réseau "sur l’ensemble du territoire et le renforcement du service universel’’.


Le représentant du directeur général de Expresso à cette rencontre, Abdou Bâ, a de son côté relevé que ’’la gestion de qualité des réseaux participe à la fidélisation des clients’’.

’’Nous appelons à la mutualisation des infrastructures afin de couvrir les zones difficiles d’accès’’, a dit Mamadou Bâ.

Lors du Conseil des ministres du 20 novembre dernier, le chef de l’Etat Macky Sall avait exhorté le gouvernement, les opérateurs de télécommunications et les acteurs du secteur privé à travailler ensemble pour asseoir en permanence l’aménagement numérique optimal du territoire.



SKS/OID/BK