L’Armée jouera sa partition dans la lutte contre le Covid-19 (Sidiki Kaba)
APS
SENEGAL-SOCIETE

L’Armée jouera sa partition dans la lutte contre le Covid-19 (Sidiki Kaba)

Dakar, 4 avril, (APS) - L’Armée sénégalaise jouera pleinement sa partition dans la lutte engagée par l’Etat contre la pandémie du coronavirus, en travaillant en synergie avec le personnel médical civil, a assuré à l’APS le ministre des Forces Armées Me Sidiki Kaba.

’’L’armée à qui incombe les défis de préserver mais aussi protéger la vie des populations contre cette pandémie est prête à jouer sa partition dans la lutte contre le Covid19, à travers le déploiement d’importants moyens logistiques, humains et matériels pour soutenir les populations’’, a-t-il déclaré.

Le ministre des Forces armées s’entretenait avec des journalistes dans le cadre de la célébration de la fête du 4 avril, marquant l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale.


Cette journée qui était traditionnellement célébrée avec un défilé civil et militaire à la Place de la Nation se fera dans un format réduit avec seulement une cérémonie aux couleurs au Palais de la République, a déclaré le ministre, évoquant ’’une situation non idéale aux grands rassemblements’’.

Le 4 avril 2020 a pour thème : ’’Le rôle des Forces de défenses et de sécurité dans la gestion des pandémies et autres catastrophes’’.

’’Ce thème a été choisi de façon prémonitoire par le président de la République sur proposition de l’Armée le 10 novembre 2019 lors de la célébration de la journée des forces de défense et de sécurité’’, a expliqué Kaba.

Le chef de l’Etat invitait ainsi l’Armée à réfléchir sur des stratégies de ripostes si l’on se retrouvait devant une telle réalité, a-t-il expliqué.

Me Kaba a aussi insisté sur les missions de l’Armée sénégalaise qui place la personne humaine au centre de ses préoccupations sans perdre de vue les menaces liées au grand banditisme et le crime transfrontalier

’’Les moyens c’est d’abord la mobilité des troupes, c’est aussi le capital humain avec des médecins de très haut niveau et dotés d’une expérience professionnelle indéniable. Ce sont surtout les structures de santé dont l’Armée dispose à travers le territoire national’’, a t-il souligné. 

Sidiki Kaba a par ailleurs magnifié la réactivité de l’Armée qui, en 48 heures, est venue en renfort au personnel médical civil en installant un hôpital de campagne à Touba (centre) où des cas de Covid-19 ont été déclarés.

Cette infrastructure est dotée ’’de tous les services que l’on peut trouver dans un hôpital de niveau’’, a t-il assuré, estimant que ’’le fait d’avoir pu déployer en 48 heures un hôpital de campagne de niveau II à Touba prouve à suffisance que l’Armée est prête à faire face’’.

Cet hôpital installé avec le concours de la coopération américaine va notamment soulager le personnel soignant en apportant l’expertise médicale de l’Armée, a dit le ministre.

Il a aussi annoncé que deux autres infrastructures de cette nature sont également disponibles et prêtes à l’emploi, en cas de besoin.

Interpellé sur la probabilité d’un confinement total, le ministre des Forces armées a souligné que ’’toutes les mesures idoines seront prises après une appréciation de la situation comme cela a été fait pour décréter l’état urgence, la fermeture des écoles et l’interdiction des grands rassemblements’’.

Il a toutefois assuré que la Gendarmerie dispose à elle seule d’un maillage du territoire à 90%.

SMD/MK/OID