L’ANRSA, une opportunité pour booster le développement socio-économique (DG)
APS
SENEGAL-RECHERCHE-DEVELOPPEMENT

L’ANRSA, une opportunité pour booster le développement socio-économique (DG)

Saly-Portudal (Mbour), 7 mai (APS) - L’Agence nationale de la recherche scientifique appliquée (ANRSA) est une opportunité pour faire de la recherche et de l’innovation un des leviers du développement socio-économique a affirmé, lundi, à Saly-Portudal (Mbour), son directeur général, le professeur Mouhamadou Mbacké Lô.

"L’ANRSA est une opportunité pour traduire la volonté du gouvernement de faire de la recherche et de l’innovation, un des leviers du développement socio-économique", a souligné M. Lô à l’ouverture d’une atelier sur la révision des stratégies d’intervention et d’élaboration d’un plan d’actions prioritaires de sa structure.
 
"L’agence, conformément à sa vocation de promouvoir et de placer la recherche au cœur du processus de développement, travaille à l’exploitation et à la valorisation des résultats de la recherche, ainsi qu’à la diffusion et à la vulgarisation des innovations technologiques auprès de nos concitoyens", a-t-il notamment dit. 
 
"La promotion de la recherche appliquée et l’utilisation des découvertes dans le monde économique cadrent parfaitement avec la décision du CPESR d’articuler les grandes priorités de la recherche sénégalaise avec le projet de développement économique et social", a déclaré Mouhamadou Mbacké Lô.
 
L’ANRSA se veut, dit-il, "une interface dynamique" entre les chercheurs, les populations et les secteurs public et privé, pour faire de la recherche appliquée "un levier de développement socio-économique durable".

Pour ce fait, a-t-il, "nous ne devons point nous cloisonner car le champ de la recherche est vaste et ses ramifications multiples".
 
C’est pourquoi, a analysé le professeur Lô, "avec la multiplicité des acteurs et le manque de coordination des activités du secteur, il est plus que jamais nécessaire de travailler en synergie pour atteindre les objectifs de développement durable par le biais de la recherche appliquée".
 
"Pour que notre émergence soit effective, nous devons plus investir dans la recherche et dans la vulgarisation des innovations technologiques (...)", a souligné M. Lô.

Il a par ailleurs appelé à "mieux diffuser et promouvoir les opportunités offertes par la recherche-action-développement" en technologies adaptées et en sciences sociales pour booster les petites et moyennes entreprises et petites et moyennes industries.

"Une plus grande appropriation des résultats de recherche et d’innovations ainsi qu’une plus grande implication du secteur privé, dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP), reste l’option phare dans la stratégie de développement de nos secteurs porteurs", a-t-il fait noter.

ADE/PON/ASB